Règles à la maison à élaborer vous-même pour la protection des renseignements personnels en ligne

Nos règles à la maison pour la protection des renseignements personnels en ligne

Nos règles à la maison général

  • Nous sommes toujours courtois en ligne.
  • Nous nous soucions des traces que nous laissons en ligne par nos commentaires, nos photos et nos vidéos et nous déterminons ce que les autres voient à notre sujet pour faire bonne impression. Nous nous demandons : « Quelle serait la réaction de grand-maman, de grand-papa ou de notre enseignant préféré s’il ou elle voyait ça? »
  • Nous n’écrivons jamais de message impoli ou blessant. Si quelqu’un nous a contrariés ou que nous sommes en colère contre elle ou lui, nous lui parlons en personne.
  • Nous apprenons avec un adulte en qui nous avons confiance comment afficher le contenu en ligne et nous n’affichons rien qui nous rendrait mal à l’aise si quelqu’un d’autre le voyait.
  • Nous avertissons un adulte si quelqu’un est méchant envers nous en ligne.
  • Nous avertissons un adulte si nous voyons en ligne quelque chose qui nous inquiète.
  • Nous n’oublions pas que ce que nous voyons sur Internet n’est pas toujours vrai.
  • Si nous ne connaissons pas quelqu’un personnellement, nous ne communiquons pas avec cette personne en ligne sans en avoir discuté avec nos parents ou un adulte en qui nous avons confiance.
  • Nous ne révélons pas aux autres l’endroit où nous nous trouvons lorsque nous sommes en ligne.
  • Nous choisissons des mots de passe difficiles à deviner et nous en assurons la confidentialité. Il faut savoir que certains intrus piratent dans le compte d’autres personnes et essaient de leur causer des problèmes.
  • Nous protégeons nos renseignements personnels et ceux des autres parce que cette information est importante.
  • Nous prenons l’habitude de lire l’information sur la protection des renseignements personnels sur les sites et dans les jeux et les applications en compagnie d’un adulte en qui nous avons confiance pour bien comprendre comment nos renseignements seront recueillis, utilisés et communiqués. Cette information figure habituellement dans ce qu’on appelle une « politique de confidentialité »; Il faut parfois du temps et des efforts pour la comprendre, mais c’est vraiment important.
  • Nous demandons l’aide d’un adulte en qui nous avons confiance si nous avons commis une erreur qui met en péril des renseignements personnels, par exemple en affichant quelque chose par mégarde.
  • Nous donnons à toutes les personnes de notre entourage le bon exemple d’une utilisation sécuritaire, intelligente et responsable d’Internet. C’est aussi valable pour les adultes!

Jouer à des jeux

  • Nous n’achetons aucun jeu sans avoir en avoir discuté avec nos parents ou un adulte en qui nous avons confiance.
  • Nous discutons toujours avec nos parents ou un adulte en qui nous avons confiance avant d’utiliser la fonction de clavardage ou un casque d’écoute pour communiquer avec d’autres joueurs lorsque nous jouons en ligne.
  • Nous discutons toujours avec nos parents ou un adulte en qui nous avons confiance avant d’entrer des renseignements personnels dans un jeu.
  • Nous n’accordons pas une confiance aveugle à un jeu simplement parce qu’il affiche des sceaux, des badges ou des collants semblant indiquer qu’il est sécuritaire.
  • Lorsque nous faisons l’essai d’un nouveau jeu, nous veillons à révéler le moins d’information possible pour créer un compte. Nous savons que nos renseignements sont précieux.
  • Nous n’utilisons pas notre nom réel comme nom d’utilisateur ou pseudonyme.
  • Nous ne révélons pas dans notre profil de joueur l’endroit où nous nous trouvons.
  • Nous ne donnons jamais d’argent ni d’information de paiement en ligne sans en avoir discuté avec nos parents ou un adulte en qui nous avons confiance.
  • Lorsque nous jouons à des jeux en ligne, nous faisons attention à nos renseignements personnels afin que les autres joueurs n’en apprennent pas trop à notre sujet.

Faire du réseautage social

  • Nous vérifions et ajustons les paramètres de confidentialité de nos comptes de réseaux sociaux.
  • Nous réfléchissons avant de cliquer. Nous savons que les photos, les vidéos, les commentaires ou les renseignements personnels affichés sur Internet ne sont jamais vraiment confidentiels et qu’il peut être difficile de les en retirer.
  • Nous nous fions à notre instinct. Nous dénonçons la cyberintimidation, le vol d’identité en ligne et le « fouinage » en ligne. Si quelque chose semble mal, c’est probablement le cas.
  • Nous prenons le temps de vérifier qui sont véritablement nos « amis » en ligne et nous supprimons les utilisateurs que nous ne connaissons pas vraiment. L’ami d’un ami demeure un étranger.
  • Nous refusons de devenir les amis de personnes que nous ne connaissons pas vraiment.
  • Nous y pensons deux fois avant de rendre publics des détails sur nos activités ou l’endroit où nous nous trouvons.
  • Nous nous assurons ensemble que notre expérience en ligne demeure positive. Si un problème se présente, nous en discutons entre nous avant qu’il prenne de l’ampleur.

Utiliser un appareil mobile

  • Nous utilisons les fonctions de verrouillage automatique et de protection par mot de passe sur nos appareils. Nous empêchons ainsi des personnes d’utiliser nos appareils ou d’y trouver des renseignements personnels.
  • Nous ne laissons pas nos appareils à un endroit où des voleurs pourraient facilement s’en emparer.
  • Nous demandons à nos parents ou à un adulte en qui nous avons confiance de nous aider à vérifier et à ajuster les paramètres de géolocalisation sur nos appareils mobiles. L’information de géolocalisation, qui est transmise par Internet, permet de déterminer l’endroit où se trouve une personne, un ordinateur ou un appareil mobile.

Télécharger des applications

  • Nous ne téléchargeons aucune application (même gratuite) sans en avoir discuté avec nos parents ou un adulte en qui nous avons confiance. Un adulte peut nous aider, par exemple, à comprendre de quels renseignements une application a besoin pour fonctionner (pour lesquels il faut donner une « autorisation »).
  • Nous prenons l’habitude de lire la politique de confidentialité des nouvelles applications avant de les télécharger pour bien comprendre comment nos renseignements personnels seront recueillis, utilisés et communiqués.
  • Nous savons que nos renseignements sont précieux. Avant de révéler des détails pour obtenir une application, nous réfléchissons aux renseignements que nous révélons (et à la raison pour laquelle nous les révélons!).
  • Lorsque nous ouvrons une session dans une nouvelle application, nous tentons de révéler le moins de renseignements possible pour créer un compte.
  • Nous n’utilisons pas notre nom réel comme nom d’utilisateur ou pseudonyme.
  • Nous choisissons des mots de passe difficiles à deviner et nous en assurons la confidentialité.

Partager des photos et des vidéos

  • Nous en discutons avec un adulte en qui nous avons confiance avant de partager une photo ou une vidéo.
  • Nous réfléchissons avant de cliquer. Nous savons que les photos, les vidéos, les commentaires ou les renseignements personnels affichés sur Internet ne sont jamais vraiment confidentiels et qu’il peut être difficile de les en retirer.
  • Avant d’afficher des photos et des vidéos en ligne, nous nous demandons s’il convient que tout le monde puisse les voir.
  • Avant d’afficher une photo ou une vidéo dans laquelle on voit quelqu’un d’autre, nous demandons d’abord à la personne si elle est d’accord. Si elle refuse, nous respectons son droit à la confidentialité et nous n’affichons pas la photo ou la vidéo en question. Nous demandons aussi l’autorisation des gens avant d’ajouter leur nom à une photo ou à une vidéo (« marquage »).
  • Si nous utilisons une caméra Web, nous nous assurons qu’un adulte en qui nous avons confiance est au courant. Certains ordinateurs sont munis d’une minuscule caméra Web. Il est important de savoir si elle tourne ou non.
  • Nous ne prenons jamais de photos ou de vidéos qui nous rendent mal à l’aise.
  • Nous ne prenons pas et ne partageons pas des photos ou des vidéos qui pourraient être embarrassantes ou porter préjudice à nous-mêmes ou d’autres personnes.
  • Nous y pensons deux fois avant d’ajouter à des photos ou à des vidéos des renseignements sur l’endroit où nous nous trouvons (« géomarquage »). Un adulte peut nous aider à désactiver la fonction de géomarquage automatique.

Communiquer par message texte ou courriel

  • Nous choisissons avec soin l’information que nous communiquons dans nos messages textes et nos courriels pour éviter de révéler ce que nous ne voudrions jamais rendre public.
  • Nous n’ouvrons aucun message texte ni aucun courriel suspect ou provenant d’un expéditeur inconnu. Nous supprimons ces messages pour nous protéger contre les logiciels espions ou malveillants (programmes informatiques dommageables qui peuvent être installés automatiquement à notre insu sur nos ordinateurs ou nos appareils – ils pourraient, par exemple, empêcher notre ordinateur de fonctionner correctement ou permettre à d’autres personnes d’épier ce que nous faisons en ligne).
  • Nous ne répondons pas aux messages de personnes ou d’organisations que nous ne connaissons pas dans la vraie vie. En cas de doute, nous vérifions auprès de nos parents ou d’un adulte en qui nous avons confiance. Parfois, des personnes qui veulent causer des problèmes prétendent être quelqu’un d’autre en ligne pour nous inciter à leur révéler de l’information.
  • Nous ne cliquons sur aucun lien ni sur aucune pièce jointe accompagnant un message suspect. En cas de doute, nous vérifions auprès de nos parents ou d’un adulte en qui nous avons confiance.

Faire des achats en ligne

  • Nous demandons toujours l’autorisation de nos parents ou d’un adulte en qui nous avons confiance avant de faire un achat en ligne.
  • Nous recherchons dans le haut ou le bas de notre navigateur le symbole du cadenas fermé qui indiquant que notre information est protégée au cours de sa transmission.
<< Retour
Date de modification :