Biographies

Calgary

M. Joseph H. Alhadeff

Joseph H. Alhadeff est vice-président responsable des politiques publiques mondiales et stratégiste principal en matière de protection des renseignements personnels chez Oracle Corporation, le plus important fournisseur de logiciels de gestion de l’information au monde.

En plus de ses fonctions chez Oracle, Me Alhadeff joue un rôle prépondérant au sein de plusieurs organisations internationales importantes dévouées aux politiques, à la sécurité et à la vie privée sur Internet. Me Alhadeff est entre autres chef de la délégation de l’industrie au Groupe directeur sur la sécurité de l’OCDE et vice-président du Comité sur le commerce électronique et les technologies de l’information de la Chambre de commerce internationale.

Avant de se joindre à Oracle, Me Alhadeff était avocat général et vice-président du commerce électronique auprès du US Council for International Business (USCIB) à New York. Me Alhadeff est titulaire d’un M.B.A. spécialisé en gestion et systèmes d’information de l’école de gestion Leonard N. Stern de la New York University, d’un J.D. de l’école de droit de la Boston University, et d’un B.A. d’Oberlin College.

M. Carman Baggaley

Carman est analyste principal des politiques et de la recherche au Commissariat à la protection de la vie privée du Canada, où il fournit des conseils stratégiques sur des enjeux de vie privée nationaux et internationaux. Avant de se joindre au Commissariat à la protection de la vie privée en 2000, Carman a passé près de dix ans chez PricewaterhouseCoopers comme conseiller en gestion. Il a entre autres été affecté à un comité rassemblant plusieurs intervenants chargé de dresser le Code type sur la protection des renseignements personnels de l’Association canadienne de normalisation. Le Code type sert maintenant de fondement à la Loi sur la protection des renseignements personnels et les documents électroniques.

Mme Elizabeth Denham

Nommée commissaire adjointe à la protection de la vie privée du Canada en 2007, Elizabeth Denham est notamment responsable des enjeux liés au secteur privé. Auparavant, elle travaillait au Commissariat à titre de directrice la Direction de la recherche, de l’analyse et des relations avec les intervenants.

Mme Denham possède une vaste expérience dans les domaines de la protection de la vie privée et de l’accès à l’information, tant dans le secteur public que dans le secteur privé. Pendant plusieurs années, elle a agi à titre de cadre au sein du gouvernement provincial et de l’administration municipale, de même que dans des organismes de santé et de réglementation en Alberta.

En tant que commissaire adjointe, elle a piloté une enquête sur Facebook, qui a entraîné de nombreux changements sur le site de réseautage social. Elle a aussi mené au nom du Commissariat des discussions avec Google Inc. qui ont permis d’améliorer la protection de la vie privée relative au service d’imagerie à l’échelle de la rue Street View au Canada.

Me David Fraser

David Fraser est le président de la section nationale du droit à l’accès à l’information et de la protection des renseignements personnels de l’Association du Barreau canadien. Il pratique le droit lié à la technologie, à la protection des renseignements personnels et à l’accès à l’information avec le bureau d’Halifax de McInnes Cooper. Il est le président du groupe de la pratique en matière de protection des renseignements personnels du cabinet, et à ce titre, travaille avec des petits ou gros clients pour mettre en place des programmes de conformité pour la loi sur la protection des renseignements personnels. Il fournit régulièrement des avis au sujet du droit canadien en matière de protection des renseignements personnels et est souvent invité à prononcer des conférences à ce sujet. Me Fraser est reconnu pour être l’un des meilleurs avocats du Canada en 2009 dans le domaine du droit lié à la technologie de l’information. Il fait partie de l’École de la faculté de droit de l’Université Dalhousie, où il enseigne le droit lié à Internet et aux médias, le droit et la technologie, et le droit et les politiques pour le commerce électronique. Actif dans le milieu de la technologie à Halifax, il est secrétaire et directeur de la défense des droits pour l’Information Technology Industry Alliance of Nova Scotia (ITANS).

Me Michael Hintze

Michael Hintze est avocat général associé au sein du groupe des affaires juridiques et de l’entreprise de Microsoft. Il s’est joint à la société en 1998 et ses dossiers couvrent à l’heure actuelle nombre d’enjeux réglementaires et de politiques publiques, y compris la vie privée, la sécurité, les télécommunications, la sécurité en ligne et les questions de liberté d’expression à l’échelon mondial.

Avant de se joindre à Microsoft, Me Hintze était associé chez Steptoe & Johnson LLP, un cabinet d’avocats de Washington (D.C.), où sa pratique était concentrée sur le contrôle à l’exportation, la réglementation des technologies de cryptage et les questions commerciales propres aux entreprises technologiques. Il s’est joint à ce cabinet après avoir effectué un stage judiciaire à la cour suprême de l’État de Washington.

Me Hintze est diplômé de la University of Washington et de l’école de droit de la Columbia University, où il a œuvré à titre de rédacteur en chef de la Columbia Human Rights Law Review. Il a fait paraître de nombreux articles sur un vaste éventail de sujets, y compris la confidentialité des données, la réglementation américaine des exportations et la peine capitale.

M. Doug Jones

Doug Jones dirige l’unité des solutions d’informatique dans les nuages d’IBM Canada. Il est chargé du déploiement de ces solutions, qui regroupe toutes les divisions de produits et de services d’IBM au Canada. Fort de 31 ans d’expérience en TI, il possède un grand bagage en services de TI, notamment dans le domaine de l’infrastructure. Il est également conseiller certifié en gestion des TI, avec une spécialité en disponibilité des TI. Avant d’occuper son poste actuel, Doug Jones dirigeait l’unité commerciale de stratégie et d’architecture d’IBM. Tout au long de sa carrière, il s’est consacré à offrir des solutions de TI de pointe aux clients de diverses industries.

Me Adam Kardash

Associé du cabinet, Adam Kardash concentre sa pratique presqu’exclusivement sur le régime juridique de la protection des renseignements personnels et sur la gestion de l’information. Il est le chef de notre groupe national sur la protection des renseignements personnels et de la gestion de l’information, et il est membre des groupes de pratique du marketing et de la publicité ainsi que de la propriété intellectuelle. Adam est aussi membre du comité exécutif du cabinet.

Adam est président de la Section de protection de la vie privée de l’Association du Barreau de l’Ontario, membre de la Section du droit de la vie privée de l’Association du Barreau canadien et il a siégé pendant trois ans à la direction de la Section de commerce électronique et de technologie de l’information de cette association. Il donne régulièrement des communications sur la technologie de l’information et la protection des renseignements personnels; pendant trois ans, il a donné un cours sur les enjeux juridiques du commerce électronique dans le cadre du programme de MBA de la Schulich School of Business de l’Université York.

M. Thomas Keenan

M. Thomas P. Keenan, FCIPS, I.S.P., est un éducateur, un futuriste et un jounaliste scientifique et technologique primé. Il a œuvré à titre de programmeur système sur des ordinateurs centraux parmi les plus anciens, et donné le premier cours sur la sécurité informatique au Canada en 1974. Il est titulaire d'un B.A., d'une M.Sc., d'une M.A. et d'un D.Ed. de l'Université Columbia. À l'Université de Calgary, il est professeur de design environnemental et professeur auxiliaire de sciences informatiques. Tom est l'auteur de nombreuses publications techniques et populaires, y compris des chapitres de monographies sur l'incidence des technologies sur la vie privée. Sa série intitulée « Crimes of the Future » diffusée à l'émission IDEAS sur les ondes de CBC Radio en 1984 prédisait l'émergence de problèmes tels le vol d'identité et le commerce illégal de tissus humains. Membre de l'Institute for Security, Privacy and Information Assurance et du Centre for Military and Strategic Studies, il siège entre autres à l'ICTC Council of Canada et à la SEEDS Foundation.

M. Daniel Koffler

Daniel Koffler est chef de la direction technologique chez Syntenic et CloudOps. Utilisateur précoce et apôtre du nuage, Daniel a travaillé avec la plupart des principaux fournisseurs de services dans les nuages privés et publics sur le marché. Il consacre une grande partie de son temps à aider ses clients à évaluer, planifier et effectuer la transition vers les services dans les nuages. Daniel a travaillé à un grand nombre de rapports et de projets de recherche sur le nuage et participe régulièrement à des conférences sur les aspects techniques et commerciaux de l’informatique dans les nuages, de la sécurité, des opérations de centres de données et des mouvements DevOps et NoSQL en émergence. Dans le cadre du premier Enterprise Cloud Summit 2009 (lors de la conférence Interop Las Vegas), Daniel a été responsable de la conception, de la présentation et de la démonstration d’une seule application dans les nuages fonctionnant (et migrant de l’une à l’autre) sur Amazon AWS, Google App Engine et plusieurs autres plateformes dans les nuages.

Me Janet Lo

Janet Lo est conseillère juridique au Centre pour la défense de l’intérêt public (PIAC). Le PIAC est un organisme sans but lucratif qui fournit des services juridiques et de recherche à l’intérêt des consommateurs, et en particulier, à l’intérêt des consommateurs vulnérables, concernant la prestation de services publics importants. Les travaux de Me Lo portent surtout sur l’intérêt des consommateurs en matière de réglementation et de politiques liées aux télécommunications, à la protection des renseignements personnels et au commerce électronique. Elle a fait paraître des rapports de recherche au sujet de la protection des consommateurs et des enjeux de protection de la vie privée pour le compte du PIAC, le plus récent d’entre eux portant sur le suivi sur Internet des consommateurs en ligne. Me Lo est diplômée en droit de l’Université d’Ottawa avec une spécialisation en droit et technologie. Elle est également titulaire d’un diplôme en enseignement de l’Université de l’Alberta.

M. Declan McCullagh

Declan McCullagh est le correspondant politique en chef du magazine CNET (une division de CBS Corporation) où il traite de la rencontre entre technologie et protection de la vie privée. Avant cela, il travaille comme correspondant principal pour CBSNews.com, comme journaliste pour le magazine Time et sa version en ligne (Time.com) ainsi que comme chef du bureau de Washington pour Wired. Il a enseigné à l’Université American et à l’Université Case Western Reserve. Il vit actuellement dans la région de la baie de San Francisco avec sa femme, avocate spécialisée en droit sur Internet originaire de Toronto, qui a étudié à la Faculté de droit de l’Université d’Ottawa, ainsi qu’avec son fils qui jouit de la double nationalité.

M. Scott Morrison

Scott Morrison est le directeur de la technologie et l’architecte en chef de Layer 7 Technologies. Leader technique visionnaire, il compte plus de 20 ans d’expérience en sécurité de systèmes d’exploitation répartis. Il est l’un des rédacteurs du WS-I Basic Security Profile, coauteur de la spécification originale WS-Federation ainsi que du document d’orientation en matière de sécurité de la Cloud Security Alliance. Il a également occupé des postes à responsabilité en architecture et en technologie chez Infowave Software, un fabricant de logiciels de sécurité sans fil et d’accélération pour les téléphones mobiles, ainsi que chez IBM. Il a commencé sa carrière comme chercheur dans le domaine des maladies neurodégénératives pour le programme d’imagerie médicale de l’Université de la Colombie-Britannique, un programme reconnu mondialement.

M. Brian O’Higgins

Brian O’Higgins est cadre supérieur comptant plus de 20 ans d’expérience comme leader en développement de technologies en matière de sécurité destinées aux entreprises comme au gouvernement. Il est surtout reconnu pour son travail de pionnier lié à l’infrastructure à clés publiques (ICP) et pour avoir cofondé Entrust, une entreprise de premier plan en sécurité Internet, entreprise où il a occupé le poste de directeur de la technologie. Il était également directeur de la technologie chez Third Brigade (qu’il a par ailleurs cofondée), un fournisseur de produits de sécurité pour les serveurs physiques et virtuels; l’entreprise a ensuite été vendue à Trend Mirco en 2009. Son approche de la sécurité est aussi novatrice que pragmatique. Il voyage dans le monde entier pour donner des présentations à l’occasion de conférences sur la sécurité et l’industrie. En 2008, il est nommé délégué du programme mondial sur la cybersécurité de l’Union internationale des télécommunications. Il est également rédacteur-fondateur de la Cloud Security Alliance.

M. Andrew Patrick

M. Andrew Patrick est analyste de recherche en TI au Commissariat à la protection de la vie privée du Canada, où il se penche sur les conséquences pour la vie privée des technologies nouvelles et existantes. Il est également professeur de recherche auxiliaire aux départements de psychologie et de sciences informatiques à l'Université Carleton, où il mène des recherches sur les mesures de sécurité utilisables et les protections de la vie privée dignes de confiance. Andrew a également travaillé au Conseil national de recherches du Canada (CNRC), chez Nortel et au Centre de recherches sur les communications (CRC). Andrew compte plus de 20 ans d'expérience à gérer et à mener des travaux de recherche avancés sur un vaste éventail de technologies de l'information, y compris la voix sur IP (VoIP), les systèmes collaboratifs multimédias, le commerce électronique digne de confiance, les systèmes Internet avancés, l'analyse des réseaux sociaux et les interfaces en langage naturel.

Me Kathryn D. Ratté

Kathryn Ratté est avocate principale à la division de la protection de la vie privée et de la protection de l’identité du Bureau of Consumer Protection de la Federal Trade Commission (FTC) des États‑Unis. Me Ratté enquête sur les infractions aux lois fédérales des États-Unis régissant la protection de la vie privée et la sécurité des renseignements sur les consommateurs, et engage des poursuites judiciaires contre les contrevenants. Elle a intenté les premières actions de la FTC en vertu du règlement sur la protection des données personnelles de la loi Gramm‑Leach‑Bliley, et engagé la poursuite de la FTC contre le courtier en données ChoicePoint. Me Ratté a auparavant été avocate dans le domaine de la protection internationale des consommateurs au Office of International Affairs de la FTC. Elle avait alors travaillé à diverses initiatives stratégiques internationales liées à la protection de la vie privée et à la sécurité des données, entre autres le projet visant à établir des règles transfrontalières de protection de la vie privée dans le cadre de la Coopération économique Asie‑Pacifique (APEC). Elle est diplômée avec grande distinction de Harvard College et de la Duke Law School.

M. Tomas Sander

Tomas Sander est chercheur pour les laboratoires de Hewlett-Packard à Princeton, au New Jersey. Il est membre du laboratoire de la sécurité des systèmes de HP, qui mène des recherches en technologies de confiance, de sécurité et de protection de la vie privée. Avant d’intégrer l’équipe de HP, Tomas Sander a travaillé pour STAR, le laboratoire de recherche d’InterTrust Technologies, à Santa Clara, en Californie, sur divers sujets liés à la gestion de pointe des droits numériques. Tomas Sander est titulaire d’un doctorat en mathématiques de l’Université de Dortmund, en Allemagne, qu’il a terminé en 1996. De septembre 1996 à septembre 1999, il est chercheur postdoctoral à l’International Computer Science Institute de Berkeley, en Californie. En 2001, il fonde l’atelier de l’ACM sur la gestion des droits numériques. Ses recherches portent sur la protection de vie privée, la sécurité informatique, la cryptographie et la gestion des droits numériques. Ces dernières années, il a travaillé à la recherche et au développement de technologies pour aider à la mise en œuvre de pratiques exemplaires en matière de protection de la vie privée au sein de grandes entreprises.

M. Shane Schick

Shane Schick est le rédacteur en chef d’IT World Canada, la principale ressource du pays qui aide des professionnels du monde de la technologie à percer le marché canadien. En 1997, Shane Schick intègre l’équipe de la TI comme rédacteur pour le Computer Dealer News, pour devenir plus tard le premier rédacteur en chef en ligne à temps plein de l’entreprise. En 2007, il rentre à IT World Canada et devient rédacteur de ComputerWorld Canada avant de se voir confier la ligne éditoriale générale de l’entreprise. Il travaille également comme chroniqueur pour la section affaires (Report on Business) du journal The Globe and Mail. En 2006, il reçoit le prix en innovation de CATA Alliance pour l’excellence de ses reportages en sciences et en technologie.

M. Brad Templeton

En plus d’en avoir conçu le logiciel, Brad Templeton a fondé l’entreprise ClariNet Communications Corporation, la première entreprise de contenu sur Internet, pour finalement la vendre à Newsedge Corporation en 1997. Depuis 1979, il participe activement à la communauté des réseaux informatiques; il aide à mettre sur pied et à développer USENET dès les débuts du système. En 1987, il fonde et édite rec.humor.funny, le forum en ligne le plus lu au monde sur ce réseau et le plus ancien blogue à ce jour. Il crée également une société de génie logiciel et conçoit une douzaine de progiciels. Brad Templeton est l’un des directeurs de l’Electronic Frontier Foundation, le plus grand groupe de défense des droits de la personne du cyberespace, fondation qu’il préside de 2000 à 2010. Il travaille actuellement à la mise sur pied d’une entreprise de démarrage qui cherche à réinventer la communication téléphonique. Parallèlement, il fait de la recherche et rédige des articles sur l’avenir du transport automatisé pour Robocars.net. En outre, Brad Templeton siège au conseil d’administration du Foresight Institute, un centre d’études et de recherches en nanotechnologie, en plus d’intervenir comme conseiller technique pour BitTorrent, Inc.

M. Frank Work, c.r.

En mai 2002, Frank Work a été nommé commissaire à l’information et à la protection de la vie privée de l’Alberta. M. Work veille à l’application de la Freedom of Information and Protection of Privacy Act (loi sur l’accès à l’information et la protection des renseignements personnels) de l’Alberta, et aux dispositions en matière d’accès à l’information et de protection de la vie privée de la Health Information Act (loi relative aux renseignements sur la santé) et de la Personal Information Protection Act (loi sur la protection des renseignements personnels). Il sensibilise la population albertaine à ces lois, conseille des organismes publics et des responsables et mène des enquêtes sur certains abus possibles. De 1991 à 1996, il a exercé les fonctions de conseiller parlementaire à l’Assemblée législative de l’Alberta et d’avocat général auprès du commissaire à l’éthique. En 1996, il a commencé sa carrière au Bureau du commissaire à l’information et à la protection de la vie privée à titre d’avocat général et de commissaire adjoint. M. Work a obtenu une maîtrise en aménagement du cadre de vie de l’Université de Calgary et un diplôme en droit de l’Université McGill en 1981. Après avoir brièvement exercé le droit commercial à Calgary, il a travaillé pour le procureur général des Bermudes, les Nations Unies et la Banque mondiale.

Toronto

M. Ken Anderson

M. Ken Anderson est commissaire adjoint (vie privée) au Bureau du commissaire à l’information et à la protection de la vie privée de l’Ontario. Il a enseigné le droit relatif à la protection de la vie privée et est souvent invité à donner des conférences sur les questions d’accès à l’information et de protection de la vie privée. M. Anderson est titulaire d’une licence en droit de l’Université Western Ontario et d’un diplôme en administration des affaires de la Ivey School de cette université.

Mme Jacquelyn Burkell

Jacquelyn Burkell est professeure agrégée de la Faculté des études sur les médias et l’information de l’Université Western de l’Ontario. Elle est titulaire d’un doctorat en psychologie cognitive et ses intérêts en recherche portent notamment sur les implications sociales de la technologie. En collaboration avec Valerie Steeves et de nombreux autres partenaires de recherche, elle travaille à une Initiative de la nouvelle économie (INÉ) du Conseil de recherches en sciences humaines (CRSH), laquelle examine l’incidence de la technologie sur la vie privée. Elle donne des cours sur la technologie dans le cadre du programme sur les médias, l’information et la technoculture qui traite des nouvelles technologies et de notre interaction avec elles.

Mme Catherine Connors

Mme Catherine Connors est une écrivaine vivant à Bowmanville (Ontario). Elle est l'auteure d'un populaire blogue sur l'art d'être parent, HerBadMother.com, qui a été cité dans le New York Times, le Washington Post, le Globe and Mail, le Toronto Star, l'American Prospect et plusieurs autres publications, ainsi que sur CNN, ABC, CBC, TVOntario et le site Web de la BBC. Ancienne poliltologue (Université de Toronto) et collaboratrice fréquente à un éventail de publications imprimées et électroniques, dont Canadian Family, Babble et le Huffington Post, elle a signé de nombreux écrits sur la maternité, la vie privée et la sphère publique.

Paula Gignac

Paula Gignac est présidente du Bureau de la publicité interactive du Canada et ancienne vice‑présidente du groupe de sites Web à l’intention des femmes de Rogers. Elle est reconnue dans l’ensemble du secteur, non seulement à titre de pionnière de la publication sur le Web, mais aussi à titre de spécialiste de la commercialisation interactive et d’auteure de programmes de commercialisation numérique pour des clients aussi différents qu’Air Miles, GlaxoSmithKline, Ford, Proctor + Gamble, Hershey, etc., des réalisations qui lui ont valu des prix. Avec plus de 14 années d’expérience dans le secteur des médias interactifs et des connaissances inégalées dans l’art d’aider les clients à obtenir du succès dans l’arène interactive, Mme Gignac est une autorité en matière de publicité interactive au Canada et toujours au fait des dernières tendances et études dans ce domaine. Elle est aussi la créatrice et l’animatrice en chef de la formation intensive d’une journée en commercialisation interactive et publicité en ligne du Bureau de la publicité interactive du Canada, qui a une influence décisive sur les décisions prises par les intervenants du secteur.

Mme Sara M. Grimes

Sara M. Grimes est candidate au doctorat à l’école des communications de l’Université Simon Fraser. Ses recherches explorent la relation en constante évolution entre les technologies et la culture des médias numériques et les enfants, la rationalisation des jeux d’enfants dans les systèmes technologiques commerciaux ainsi que l’économique des jeux numériques. Mme Grimes fait de la recherche sur la culture en ligne des enfants depuis plus de huit ans et a publié des articles sur la protection de la vie privée des enfants (avec Chung, Canadian Journal of Communication) et sur la propriété intellectuelle (New Media & Society; The Player’s Realm, McFarland & Company), de même que sur des questions d’éthique et de réglementation soulevées par les pratiques d’étude de marché et de publicité numérique (avec Shade, International Journal of Media and Cultural and Politics; International Journal of Communications Law & Policy). Son plus récent travail porte essentiellement sur les discours culturel et politique qui entourent les jeux numériques pour enfants (avec Narine, Communication, Culture & Critique), les questions de paternité des œuvres et de travail affectif posées par les nouvelles formes de contenu généré par les enfants (à paraître), et les discussions théoriques sur la « rationalisation du jeu » qui se produit dans les mondes virtuels (avec Feenberg, The Information Society). Sa thèse de doctorat terminée récemment étudie les différents systèmes de règles (technologiques, sociales, politiques et culturelles) présents dans les mondes virtuels commerciaux et populaires pour enfant, tels que le Club Penguin de Disney et BarbieGirls de Mattel, afin d’explorer la manière dont les priorités commerciales et les nouvelles tendances de l’industrie façonnent ou redéfinissent les jeux numériques des enfants.

M. Jesse Hirsh

M. Hirsh est un stratège, un chercheur et un journaliste habitant à Toronto, au Canada. Il possède une chronique hebdomadaire sous licence nationale à la radio de la CBC dans laquelle il explique et analyse les dernières tendances et nouveautés dans le domaine des technologies en utilisant des termes et des exemples qui se rapportent à la vie de tous les jours. Il possède et exploite deux entreprises : Openflows Networks Ltd., qui se spécialise dans l’utilisation de logiciels source libres et gratuits conçus pour des plateformes interactives évoluées, et Metaviews Media Management Ltd., dont les activités sont axées sur la recherche et la consultation au sujet de nouveaux modèles d’affaires pour les médias. M. Hirsh a poursuivi des études dans le cadre du programme McLuhan de l’Université de Toronto. Sa passion est de sensibiliser les gens aux avantages et aux risques potentiels associés aux technologies.

M. Matthew Johnson

À titre de spécialiste en éducation aux médias au sein du Réseau Éducation-Médias, M. Matthew Johnson conçoit des ressources à l'intention des éducateurs, des parents et des groupes communautaires. Il est entre autres le concepteur du Passeport pour Internet, le tutoriel de maîtrise du Web destiné aux élèves de la 4e année à la 2e secondaire. Matthew signe également le blogue Parlons médias, l'une des sections les plus populaires du site du Réseau. Matthew est un éducateur qui compte presque dix ans d'expérience en médias, en cinématurgie, en anglais et en éducation spécialisée, entre autres sujets. Il est également un auteur primé de prose, de dramaturgie et de scénarios pour la radio et la télévision. Son premier roman, Fall From Earth, vient de paraître chez Bundoran Press.

M. Ian Kerr

Ian Kerr est titulaire de la chaire de recherche du Canada en éthique, en droit et en technologie à la Faculté de droit de l’Université d’Ottawa, et a reçu des nominations conjointes à la Faculté de médecine et au Département de philosophie de la même université. M. Kerr rédige des publications sur de nombreux sujets qui conjuguent l’éthique, le droit et la technologie et participe à deux grands projets de recherche. Le premier examine les incidences des technologies de l’information et d’authentification sur notre identité et notre capacité de garder l’anonymat; le deuxième étudie la réforme de la législation canadienne sur le droit d’auteur. Ian Kerr a obtenu six prix et mentions d’excellence en enseignement, notamment le prix d’excellence en enseignement de premier cycle de la Banque de Nouvelle Écosse, le prix d’excellence en enseignement de la Faculté des études supérieures de l’Université Western Ontario et le prix d’excellence en enseignement de l’Association des étudiants et étudiantes en common law (AÉÉCLSS) de l’Université d’Ottawa. M. Kerr fait partie d’un grand nombre de comités de rédaction et de conseils consultatifs. De plus, il est coauteur de Managing the Law: The Legal Aspects of Doing Business, qui est considérablement utilisé dans les universités canadiennes.

M. Avner Levin

M. Avner Levin, professeur agrégé à la Ted Rogers School of Management de l’Université Ryerson, a obtenu un baccalauréat en droit à l’Université de Tel-Aviv, en Israël, ainsi qu’une maîtrise en droit et un doctorat en sciences juridiques à l’Université de Toronto, au Canada. M. Levin est président du département de droit et des affaires ainsi que directeur du Privacy and Cyber Crime Institute à l’Université Ryerson. Ses recherches portent sur la réglementation et la protection, par voie légale, de la vie privée et des renseignements personnels dans divers secteurs et sous différentes administrations, tant au Canada qu’à l’étranger. Le Programme des contributions du Commissariat à la protection de la vie privée finance les recherches de M. Levin sur la protection de la vie privée en milieu de travail et dans le contexte du réseautage social en ligne. Son article intitulé « Two Notions of Privacy Online », publié tout récemment dans le Vanderbilt Journal of Entertainment and Technology Law, s’est classé dans les 10 premiers sur le site Web Social Science Research Networks. Souvent appelé à parler de protection de la vie privée dans les médias, M. Levin mène actuellement des recherches sur ce sujet ainsi que sur la publicité ciblée en ligne.

M. Keith McIntosh

M. McIntosh occupe le poste de directeur des Affaires réglementaires au sein de l’Association canadienne des télécommunications sans fil (ACTS). L’Association, dont les bureaux sont situés à Ottawa, fait autorité pour tout ce qui concerne le sans-fil au Canada – ses préoccupations, son évolution et ses tendances. Elle représente des exploitants de services de téléphonie cellulaire et de communications personnelles (SCP), de radiocommunications mobiles, de messagerie, de télécommunications fixes sans fil et mobiles par satellite, ainsi que des entreprises qui conçoivent et réalisent des produits et services pour l’industrie du sans-fil. M. McIntosh est responsable de l’élaboration des énoncés de position relatifs aux règlements et à la présentation de documents à de nombreux intervenants chargés de la réglementation du secteur et à divers intervenants gouvernementaux à l’échelle fédérale, provinciale et municipale. Au cours de sa décennie de travail au sein de l’industrie du sans-fil, M. McIntosh s’est penché sur des questions allant de l’attribution des fréquences radioélectriques et des licences à l’accès légal, en passant par l’amélioration du service d’urgence 9‑1‑1, le choix des sites pour l’érection de pylônes d’antennes et le respect de la vie privée. M. McIntosh siège également au conseil d’administration du Ottawa Safety Council (OSC) et est instructeur principal dans le cadre du programme de formation en conduite à motocyclette de l’OSC.

M. Colin McKay

Colin McKay est un spécialiste des politiques publiques avec 15 ans d’expérience en recherche, en interprétation et en communication d’enjeux économiques et sociaux complexes à des auditoires variés. Il dirige la Direction de la recherche, de la sensibilisation et de l’engagement au Commissariat à la protection de la vie privée du Canada. Son équipe et lui conçoivent des solutions simples qui encouragent les Canadiennes et les Canadiens à réfléchir à la manière dont leur identité est formée par leurs propres actions, par l’intervention de l’État et en transigeant au quotidien avec des entreprises commerciales. Colin et son équipe se tournent vers des recherches dans les domaines de la sociologie, du droit, de la technologie et de l’économie afin d’anticiper les prochains défis auxquels sera confronté le droit à la vie privée des Canadiennes et des Canadiens.

M. Michael J. O'Farrell

M. Michael J. O’Farrell est gestionnaire national pour le Canada du Mobile Marketing Association.

M. Jules Polonetsky

Jules Polonetsky est depuis novembre 2008 coprésident et directeur du Future of Privacy Forum, un groupe de réflexion qui cherche à améliorer la protection des renseignements personnels en ligne en faisant la promotion de pratiques responsables en ce qui a trait aux données. Il a auparavant été chef de la protection des renseignements personnels chez DoubleClick puis chez AOL, commissaire à la consommation pour la Ville de New York, représentant élu dans l’état de New York, de membre du personnel du Congrès et avocat. Il a siégé sur les conseils de groupes comme TRUSTe, l’IAPP, le Network Advertising Initiative, les Privacy Projects et le Better Business Bureau (région de New York). Ses documents et ses travaux de recherche peuvent être consultés au www.futureofprivacy.org.

Mme Teresa Scassa

Me Scassa est Chaire de recherche du Canada en droit de l’information, Université d’Ottawa, Faculté de droit, Section de Common Law.  Elle détient un baccalauréat en droit civil et un baccalauréat en common law de l’Université McGill, ainsi qu’une maîtrise en droit et un doctorat en sciences juridiques de l’Université du Michigan. Elle est membre de la Nova Scotia Barristers’ Society depuis 1994. Elle a enseigné à la Dalhousie Law School pendant 15 ans avant d’entrer au service de la faculté de droit de l’Université d’Ottawa à titre de professeure titulaire en juillet 2007. Elle est actuellement titulaire d’une chaire de recherche du Canada en droit de l’information. Pendant sa carrière, Mme Scassa a donné des cours sur un éventail de sujets, dont le droit de la propriété intellectuelle, le droit et la technologie, le droit public, le droit administratif et la responsabilité professionnelle. Elle est coauteure de Electronic Commerce and Internet Law in Canada (CCH Canadian Ltd.). Ses travaux de recherche et sa mission professorale se concentrent principalement dans les domaines du droit de la propriété intellectuelle, du droit et de la technologie, et du respect de la vie privée. Me Scassa est membre de l’Institut de la propriété intellectuelle du Canada, de l’International Trademarks Association, d’ALAI Canada, de la Canadian Information Technology Lawyers Association et de l’Association internationale pour la promotion de l’enseignement et de la recherche en propriété intellectuelle.

M. Prashant Shukle

M. Shukle est Directeur général avec Ressources naturelles Canada, Direction de l'information cartographique.

Mme Anne Toth

Mme Anne Toth, vice-présidente à Global Policy, est aussi chef de la protection des renseignements personnels à Yahoo! Inc. À ce titre, elle a étudié de nombreux enjeux stratégiques liés à la protection de la vie privée, à la communauté, au contenu généré par l’utilisateur, à la sécurité des enfants, aux normes de publicité, à l’accessibilité en ligne, aux produits de l’informatique mobile et au marketing direct. Mme Toth siège actuellement aux conseils de la Network Advertising Initiative et du Future of Privacy Forum, et elle faisait auparavant partie du conseil de l’Internet Content Rating Association. Mme Toth donne fréquemment des conférences et a récemment témoigné devant le Congrès. Avant de se joindre à Yahoo!, elle était chercheuse économiste pour le Fremont Group et travaillait chez Wilson, Sonsini, Goodrich & Rosati dans le groupe chargé des titres de société. Mme Toth est titulaire d’un baccalauréat en économie du Collège Wellesley et a suivi des cours à la Goldman School of Public Policy de l’Université de Californie à Berkeley.

M. David Vladeck

David C. Vladeck est le directeur du Bureau de la protection du consommateur de la Federal Trade Commission des États‑Unis. Il est en congé de l’école de droit de l’Université Georgetown, où il est professeur de droit. Avant de se joindre à la faculté de Georgetown, M. Vladeck a travaillé près de 30 ans au sein du Public Citizen Litigation Group, au traitement de procédures judiciaires complexes. Il a plaidé un bon nombre d’affaires devant la Cour suprême des États-Unis et plus de 60 affaires devant les cours d’appel fédérales et les cours d’État de dernier recours. M. Vladeck témoigne souvent devant le Congrès et écrit sur des questions de droit administratif, de préemption, de premier amendement et d’accès à la justice. En mai 2008, le Legal Times of Washington le reconnaissait parmi les 30 « champions de la justice » et comme l’un des 90 meilleurs avocats à Washington (D.C.) au cours des 30 dernières années. M. Vladeck est diplômé de l’Université de New York et de l’école de droit de l’Université Columbia.

Montréal

Mme Manon Arcand

Mme Manon Arcand, Ph.D a fait son baccalauréat et sa maîtrise en marketing à l’UQAM et elle a terminé récemment son Ph.D. en marketing à HEC Montréal sous la direction du professeur Jacques Nantel. Elle est professeure en marketing à l’ESG-UQAM depuis 2007. Ses intérêts de recherche incluent le comportement du consommateur en ligne ainsi que les implications d’Internet sur la vie privée des consommateurs. En collaboration avec d’autres chercheurs, elle a publié les résultats de recherches sur l’impact des politiques de confidentialité des sites web sur les perceptions de contrôle et de confiance des consommateurs dans des congrès et revue scientifique consacrés à la sécurité en ligne. Elle enseigne présentement le e-marketing au programme de premier cycle en gestion à l’UQAM.

M. Harold Boeck

Harold Boeck est professeur de marketing à l’Université de Sherbrooke et co-responsable de la maîtrise en gestion du commerce électronique. Ses intérêts de recherche se situent au niveau des médias sociaux et de l’utilisation éthique de la technologie RFID, une technologie de plus en plus utilisée pour suivre les consommateurs et personnaliser leur expérience de magasinage à l’aide de micropuces.

M. Boeck est le fondateur du premier chapitre canadien du RFID Tribe, fondateur et membre du conseil universitaire de Academia RFID, le premier centre bilingue de formation RFID au pays, juge au concours international du RFID Journal Awards et membre du comité éditorial de la revue International Journal of RF Technologies: Research and Applications. Il est également membre régulier du PRISME, un groupe de recherche qui se spécialise en intelligence d’affaires et détient un Ph.D. en Management de la technologie de l'École Polytechnique.

Me Robert Bond

Robert se spécialise dans la protection des données et la sécurité de l’information depuis 1983. La firme Legal 500 le considère comme un avocat de haut niveau dans le domaine des jeux informatisés, et il fait partie du Who’s Who du cybercommerce international, où il a fait partie en 2009 des experts juridiques dans le secteur des médias et du divertissement. Le Euromoney’s Guide to the World’s Leading Technology, Media and Telecommunications Lawyers reconnaît son expertise et son nom figure sur la liste des meilleurs avocats du Royaume-Uni spécialisés en technologie de l’information. Il est l’auteur de Software Contracts, publié chez Tottel, et de Negotiating International Software Licenses and Data Transfer Agreements, paru chez Sweet & Maxwell.

Robert Bond préside le ICC (UK) E-Business, IT and Telecoms Committee et le IT & E-Commerce Committee, qui relève de la Licensing Executives Society. Il est aussi membre de l’Institute of Advanced Legal Studies et compagnon de la British Computer Society.

Mme Amy Buckland

Amy Buckland est la coordonnatrice de l’édition et des travaux savants en ligne et de la numérisation à la bibliothèque de l’Université McGill. Elle co-préside le groupe d’intérêt des technologies émergentes à l’Association canadienne des bibliothèques, elle est responsable des communications et des médias sociaux aux divisions universitaires et des TI de la SLA, et elle est l’éditrice du Library Student Journal, une revue internationale ouverte avec comité de lecture. Le Library Journal l’a reconnue comme une personnalité dynamique en 2008 et la SLA l’a nommée étoile montante en 2010. On peut la retrouver en ligne sur informingthoughts.com et sur la plupart des réseaux sociaux sous le nom d’écran Jambina.

Me Lisa Campbell

Lisa Madelon Campbell est avocate générale par intérim au Commissariat à la protection de la vie privée du Canada. Elle dirige la direction responsable des services de gestion des litiges et des conseils juridiques, de l’élaboration de politiques, et des affaires parlementaires. Parfaitement bilingue, Me Campbell a acquis une expérience significative tant dans le secteur public que dans le secteur privé. Elle enseigne et écrit au sujet d’un éventail de sujets, notamment la manière dont les avancées technologiques façonnent la société.

Me Daniel Caron

Daniel Caron est avocat auprès du Commissariat à la protection de la vie privée du Canada à Ottawa. Daniel offre des conseils juridiques et stratégiques au Commissariat sur une gamme d’enjeux liés à la protection des renseignements personnels au Canada et à l'échelon international. Il guide le Commissariat sur les questions d’interprétation et d’application des deux lois fédérales en matière de protection des renseignements personnels. Daniel représente régulièrement le Commissariat devant divers tribunaux juridiques, et interagit auprès de nombreux intervenants, de contreparties internationales, d’organisations, d’étudiants et du grand public pour ce qui est de questions liées à la protection de la vie privée.  Daniel a un intérêt particulier pour les questions de vie privée d’envergure internationale et pour celles liées aux technologies de l’information. En 2009, Daniel a travaillé à titre d’invité international à la Federal Trade Commission des États-Unis, à Washington (D.C.). Ce fut pour Daniel une occasion de travailler au sein d’une équipe d’avocats dévoués à assurer la protection de la vie privée des consommateurs et d’être un témoin privilégié de l’approche américaine en matière de protection de la vie privée des consommateurs. Avant de se joindre aux services juridiques du Commissariat, Daniel a fait un stage auprès d’un cabinet de droit national à Ottawa. Daniel a étudié la common law en français à l’Université de Moncton, et détient un baccalauréat en sciences politiques de l’Université de Calgary.

M. Paul-André Comeau

Paul-André Comeau est professeur invité à l’ÉNAP. Il y assume la direction du GERFI (Groupe d’étude, de recherche et de formation internationales) et du Laboratoire d’étude sur les politiques publiques et la mondialisation (LEPPM).

Après quelques années d'enseignement à l'Université d'Ottawa, il a été correspondant de Radio-Canada (radio et télé) à Bruxelles (1970-1982) et à Londres (1982-1985). En 1985, il est nommé rédacteur en chef du quotidien Le Devoir. Le 30 octobre 1990, l'Assemblée nationale du Québec le désigne président de la Commission d'accès à l'information; le 19 juin 1996, son mandat est reconduit.

Il a publié Le Bloc populaire canadien, Le lobby du Québec à Paris et il a assuré la codirection de La Démocratie en veilleuse. Publié en 2003, avec la collaboration de Maurice Couture, « Accès à l’information et renseignements personnels : le précédent québécois » (Administration publique du Canada) lui a valu le prix pour le meilleur article de langue française de ce périodique scientifique.

M. Gino Coutu

Gino Coutu est président de BV! Media, Réseau publicitaire. Il a comme responsabilité directe toutes les opérations de la régie publicitaire BV! Media.  À ce titre, et depuis 2006, M. Coutu a dirigé le développement d'une plateforme de ciblage par intérêt unique au Canada, préservant complètement la vie privée des internautes tout en permettant aux annonceurs de mieux cibler leur auditoire sur plus de 400 sites web. Avant de se joindre à BV! Media, M. Coutu occupait le poste de vice-président ventes et développement des affaires chez Zero-Knowledge, compagnie spécialisée dans les produits et services de confidentialité et sécurité sur Internet pour consommateur. De 1995 à 2001, M. Coutu était à l'emploi des Systèmes Cisco Canada, en tant que directeur régional, division fournisseurs de services internet, Est du Canada. Avant de se joindre à Cisco, M. Coutu a également occupé divers postes auprès de Ungermann-Bass Canada, Northern Telecom Canada et 3Com Canada. Gino Coutu est titulaire d'un baccalauréat en commerce de l'Université McGill, avec une majeure en finances et une mineure en systèmes intégrés de gestion.

Mme Elizabeth Denham

Nommée commissaire adjointe à la protection de la vie privée du Canada en 2007, Elizabeth Denham est notamment responsable des enjeux liés au secteur privé. Auparavant, elle travaillait au Commissariat à titre de directrice la Direction de la recherche, de l’analyse et des relations avec les intervenants.

Mme Denham possède une vaste expérience dans les domaines de la protection de la vie privée et de l’accès à l’information, tant dans le secteur public que dans le secteur privé. Pendant plusieurs années, elle a agi à titre de cadre au sein du gouvernement provincial et de l’administration municipale, de même que dans des organismes de santé et de réglementation en Alberta.

En tant que commissaire adjointe, elle a piloté une enquête sur Facebook, qui a entraîné de nombreux changements sur le site de réseautage social. Elle a aussi mené au nom du Commissariat des discussions avec Google Inc. qui ont permis d’améliorer la protection de la vie privée relative au service d’imagerie à l’échelle de la rue Street View au Canada.

M. Jean-Marc Dinant

Après deux années d’études en Économie, Jean-Marc Dinant a décroché un master suivi d’un doctorat en Informatique avec une thèse traitant des technologies privaphiles et des infomédiaires. Il a été responsable informatique au sein de l’Autorité Belge de Protection des Données de 1993 à 1998.  Depuis cette date, il a conduit de nombreuses missions d’expertise en matière de protection de la vie privée, principalement pour l’État Belge, la Région Wallonne, le Groupe 29, la Commission Européenne et le Conseil de l’Europe

Depuis 1990, il travaille au sein du Centre de Recherche Informatique et Droit (CRID) de l’Université de Namur où il est actuellement Directeur de l’Unité « Technologie et Sécurité », supervisant divers projets de recherche en rapport avec la technologie, la sécurité et la vie privée. Il enseigne la cyber sécurité et la cryptographie à l’Université de Namur et à la Haute École d’Ingénieurs de Paris. Il est également expert judiciaire devant les tribunaux en Belgique et membre de l’Association Belge des Experts judiciaires depuis 2003.

Me Karen Eltis

Karen Eltis est professeure agrégée à la Faculté de droit de l’Université d’Ottawa (Section de droit civil), et membre du Centre de recherche en droit et technologie. Présentement invitée à Columbia Law School, elle est spécialiste en droit comparé avec un intérêt particulier pour le cyber-droit (nouvelles technologies) et la gouvernance démocratique. La professeure Eltis a agi à titre d’expert-conseil auprès de l’Institut de la magistrature et a dirigé le Centre de recherche et d’enseignement sur les droits de la personne. Elle a aussi enseigné à titre de professeure invitée à l’Université McGill, à l’Université de Montréal, et au Centre Interdisciplinaire Herzlia.

Diplômée des facultés de droit de l’Université McGill, de l’Université Hébraïque de Jérusalem et de la Columbia University (thèse, Harlan Fiske Stone Scholar), elle a été auxiliaire juridique auprès du juge en chef Aharon Barak de la Cour suprême d’Israël.

Précédemment, la professeure Eltis a pratiqué dans un cabinet de New York, principalement dans le domaine de l’arbitrage commercial international. Ses plus récentes publications incluent: « La surveillance du courriel en milieu du travail: le Québec succombera t-il à l’approche permissive américaine? » (51 Revue de droit McGill 475), et “The Impact of the Internet on Courts and Judicial Ethics” (à paraître Judicial Independence in Canada and the World, University of Toronto Press, 2009).

Me Anthony Hémond

Avocat de formation et analyste des politiques et réglementation en matière de télécommunications, radiodiffusion, Inforoute et vie privée. Me Hémond est responsable du comité Télécommunications, radiodiffusion, inforoute, et vie privée de l'Union des consommateurs.

Me Hémond est également l'auteur d'articles publiés dans des revues spécialisées, comme les Cahiers de propriété intellectuelle, et le Canadian journal of Law and Technology. Il a été également conférencier à de nombreuses reprises sur des sujets comme le dossier de santé du Québec, les droits d’auteurs, la neutralité des réseaux. Il a rédigé plusieurs travaux de recherche durant son parcours universitaire, en plus de travailler avec le Professeur Trudel au Centre de recherche en Droit Public de l'Université de Montréal.

Depuis, son arrivée à l'Union des consommateurs, il a participé à de nombreux avis publics du CRTC dans les domaines des télécommunications et de la radiodiffusion et rédigé les mémoires déposés au nom de l’organisme.

Me Suzanne Morin

Suzanne Morin est Chef adjointe du service juridique et Ombudsman de la vie privée, Droit et politique réglementaire, chez Bell Canada. Elle a obtenu son diplôme en droit de l’Université d’Ottawa et, après un stage comme clerc à la Cour fédérale du Canada, elle a été admise au barreau de l’Ontario en 1992. Elle a ensuite terminé en 1997 le programme de certificat sur les meilleures pratiques en matière de réglementation offert par l’Université Queen’s.

Depuis son admission au barreau, Mme Morin œuvre dans les secteurs de la protection de la vie privée, du droit d’auteur, des télécommunications et du commerce électronique en général (p. ex. la neutralité du net, l’accès légal, les courriels non sollicités et l’abus des enfants en ligne). Depuis plusieurs années, elle est engagée auprès d’un grand nombre d’associations, y compris la Section nationale du droit de la vie privée et de l’accès à l’information de l’Association du barreau canadien, le Réseau Education-Médias, la Coalition canadienne contre l'exploitation des enfants sur Internet, l’Association canadienne de la technologie de l’information et l’Association canadienne des télécommunications sans fils. Elle est un membre nommé du Conseil canadien des normes.

Me Jennifer Stoddart

Jennifer Stoddart a été nommée commissaire à la protection de la vie privée du Canada en 2003. Depuis, elle a supervisé un certain nombre d’enquêtes d’envergure, dont celle concernant les pratiques et politiques de Facebook en matière de protection des renseignements personnels, ainsi que celle ayant trait à une grave atteinte à la protection des données survenue chez TJX, un géant américain du commerce de détail propriétaire des chaînes Winners et HomeSense au Canada.   

La commissaire Stoddart a également été à la tête de nombreuses initiatives visant à aider les organisations du secteur privé à comprendre leurs obligations en vertu des lois canadiennes relatives à la protection de la vie privée.

Elle a fait des enjeux en ligne une importante priorité depuis le début de son mandat. Sous sa direction, le Commissariat a œuvré à la promotion de la protection de la vie privée en ligne des jeunes et il a créé un site Web qui explore l’inspection approfondie des paquets et son application à la gestion du trafic du réseau, à la publicité comportementale et au respect de la loi.

La protection de la vie privée en ligne et le caractère international des activités commerciales du Canada ont également incité la commissaire Stoddart à s’attaquer à des enjeux mondiaux en matière de protection de la vie privée en collaborant avec des organisations internationales.

M. Nicolas St-Pierre

Nicolas St-Pierre est directeur technique chez Bering Media Inc, une entreprise de Toronto spécialisée dans la technologie de géolocalisation d'adresses IP en ligne mettant en œuvre un système basé sur les principes fondamentaux de design pour la protection de la vie privée. Actuellement, il établit de nouveaux moyens technologiques visant à améliorer l'efficacité du marketing et de la distribution publicitaire en ligne. En 2010, il a démontré cette nouvelle technologie à la conférence Privacy by Design présentée par la Commissaire à l'information et à la protection de la vie privée de l'Ontario. Récemment, de 2002 à 2008, il a participé avec diverses entreprises de télécommunications à l'évolution et la formulation des principes de base de la protection de la vie privée dans le domaine de la technologie de l'inspection approfondie des paquets. Auparavant, il a occupé divers postes spécialisés dans le domaine des produits IP intelligents chez Nortel Networks.

M. Janic Tremblay

Janic Tremblay est journaliste à la radio de Radio-Canada depuis une douzaine d'années. Il œuvre à la fois aux nouvelles et aux affaires publiques. Ses champs d'intérêt sont multiples, mais depuis quelques années il a acquis une spécialisation dans le domaine des nouvelles technologies. En février dernier, il a participé à l'expérience Huis Clos sur le Net organisé par les radios francophones publiques. Avant d'entrer à Radio-Canada, Janic a pratiqué le droit pendant quelques années en tant qu'avocat.

M. Jean-Michel Vanasse

Jean-Michel Vanasse est l'animateur et producteur de l'émission Le Journal Techno diffusée à l'antenne de V. En début de carrière, Jean-Michel Vanasse a été l'un des plus jeunes journalistes embauchés à TQS-Montréal. De l'émission pour ados Le Petit Journal, il devient journaliste spécialisé en nouvelles technologies au Grand Journal avec Jean-Luc Mongrain. En juin 2008, il lance la première émission québécoise techno diffusée entièrement sur le net, le Journal Techno. En juin 2009, son émission obtient une nomination au gala des prix Gémeaux. À la télé, en plus de l'avoir vu au Grand Journal, Jean-Michel a été le chroniqueur techno de l'émission Salut, Bonjour Week-End à TVA. Il fait maintenant partie de l'équipe du Show du Matin avec Gildor Roy.

M. John Weigelt

En sa qualité d’agent national de la technologie pour Microsoft Canada, John Weigelt est chargé de mener les efforts de Microsoft Canada en matière de politique stratégique et de technologie. À ce titre, il est le principal défenseur des intérêts publics, au sein de l’entreprise, en ce qui concerne des questions clés comme l’élaboration d’une politique nationale sur la technologie et l’utilisation de la technologie par le gouvernement, le monde de l’enseignement et le milieu des soins de santé. Il mène notamment les activités de sensibilisation au Canada à l’égard de la durabilité environnementale, de l’accessibilité, de la protection de la vie privée, de la sécurité et de l’interopérabilité. M. Weigelt a pour tâche également de concevoir et de mettre en œuvre des stratégies qui renforcent les relations de l’entreprise avec le secteur canadien de la technologie en général.

Me Kate Wilson

Kate Wilson est avocate au sein de la Direction des services juridiques, des politiques et des affaires parlementaires du Commissariat à la protection de la vie privée du Canada.  Avant de se joindre au Commissariat, Kate a exercé le droit civil au sein d’un cabinet torontois très connu, où une partie importante de son travail consistait à fournir des conseils aux clients sur une grande variété de questions touchant le respect de la vie privée et l'accès à l'information. Kate est diplômée en droit civil et en common law de l’Université McGill et détient une maîtrise en histoire canadienne de l’Université de Toronto.  Kate a présenté et publié des documents dans divers domaines liés au droit relatif à la protection de la vie privée.

Date de modification :