Construire des scénarios personnalisés pour rendre la réalité – Toronto

Veuillez noter que les marques de commerce de sites Web populaires sont utilisées dans ces scénarios par souci de simplicité. Nous ne visons pas à commenter ou à laisser entendre quoi que ce soit au sujet des pratiques de gestion des renseignements personnels des sites qui sont nommés.

« Le monde de Louise et David »

Louise est une étudiante postsecondaire branchée de 21 ans, qui aime rencontrer de gens et essayer de nouvelles choses. Elle est active en ligne, où elle fait à peu près tout : acheter des vêtements à la mode et des billets de spectacle, garder le contact avec ses amis et afficher des mises à jour et des photos d’elle sur sa page Facebook. Comme elle termine ses études cette année, Louise a commencé à se chercher un emploi. Elle paie sa scolarité en fabriquant des bijoux et en les vendant en ligne. Elle collectionne également des bandes dessinées et fait partie d’un réseau international d’amateurs de bandes dessinées. Louise a un jeune frère, David, âgé de 9 ans.

Détails pour le groupe d’experts sur la publicité

Louise a acheté un jean griffé dans un magasinNote de bas de page 1 du centre commercial du coin en payant avec sa carte de crédit. Elle a aussi remis sa carte de fidélité au commis pour qu’il enregistre la transaction.

De retour à la maison, Louise a ouvert une session dans son nouveau compte, sur le site Web du magasin, pour se renseigner davantage sur les vêtements qu’elle a essayés mais qu’elle n’a pas achetés. Dans son empressement à examiner la marchandise du magasin, elle a cliqué rapidement sur le long énoncé de politique sur la protection de la vie privée du site.

Alors qu’elle parcourait le site Web du magasin à la recherche d’un chemisier pour accompagner son nouveau jean, Louise a vu une annonce de bijoux qui lui a vraiment plu et elle a suivi le lien. Louise s’est sentie à l’aise sur le petit site canadien de bijoux parce qu’il lui donnait l’impression de visiter la page d’un ami.

Comme elle aimait les styles de bijoux offerts sur le site, elle a aussi acheté un collier et cliqué sur « j’aime » pour mettre ses amis au courant de cette dernière acquisition. Puis, elle a quitté le site et fait une recherche pour trouver un concert et elle a acheté deux billets. Ensuite, elle a vérifié l’état d’une enchère en ligne à laquelle elle participe pour tenter d’acquérir une nouvelle bande dessinée spécialisée.

Après cela, Louise a mis à jour sa page Facebook pour informer ses amis de ses achats et voir qui d’autre irait au concert. À partir de Facebook, elle a consulté le site de sa librairie en ligne préférée, où elle a acheté un livre que lui a recommandé un autre spécialiste de bandes dessinées.

Expansion du scénario pour le groupe d’experts sur le suivi géodépendant

Lorsque Louise a acheté un jean griffé au centre commercial du coin, le magasin lui a aussi offert d’essayer un gadget logiciel sur son iPhone pour la durée de son magasinage, pour lui indiquer où se trouvent les vêtements qui pourraient l’intéresser en fonction de son sexe et de son âge (21 ans). Louise a opté pour une expérience plus personnelle et a aussi ajouté son adresse de courriel, son numéro de téléphone, ainsi que les styles et les tailles de vêtements qu’elle préfère.

Pendant qu’elle se trouvait dans le magasin, Louise a vérifié un service géodépendant populaire; elle a ensuite reçu un message sur son iPhone l’informant que le café situé à côté du magasin offrait une promotion spéciale pour l’heure du lunch avec certains de ses plats favoris — un thé vert chai et un sandwich luzerne et gruyère.

Plus tard dans la soirée, Louise est sortie avec ses amis et a porté ses nouveaux vêtements. Elle et ses amis ont consulté le service géodépendant et ont ensuite reçu des offres de rabais dans des restaurants et des boîtes de nuit situés à proximité. Ils ont retenu une offre et en ont informé d’autres amis. Ils étaient impatients de faire démarrer la soirée.

Expansion du scénario pour le groupe d’experts sur la vie privée des enfants en ligne

Le jeune frère de Louise, David, est âgé de 9 ans. Il aime jouer à des jeux en ligne et s’est inscrit lui-même à plusieurs jeux. Les avis qui s’affichent à l’écran l’impatientent et il clique pour les faire disparaître le plus vite possible. Il demande parfois à Louise d’utiliser son adresse de courriel et son numéro de carte de crédit afin de ne pas avoir à faire intervenir ses parents dans le processus de consentement. Louise est satisfaite de cet arrangement, sauf pour les courriels qu’elle reçoit maintenant pour l’informer des offres spéciales liées aux jeux auxquels David s’est inscrit.

Lorsque David s’inscrit à un jeu, il a tendance à remplir tous les champs parce qu’il ne sait pas s’il peut les laisser en blanc; parfois, il invente des renseignements. Il aime clavarder avec d’autres joueurs et, s’il leur fait confiance, il leur révèle des renseignements à son sujet, par exemple l’endroit où il vit et ce qu’il aime faire.

L’un des jeux préféré de David a affiché un avis indiquant que des renseignements « non personnels » seraient recueillis durant la procédure d’ouverture de session et que le consentement pour ce faire avait été obtenu par le biais des conditions de service. Cela est satisfaisant pour David qui ne s’interroge pas davantage parce qu’il n’est pas concerné de toute façon. Cependant, la définition de « renseignements non personnels » dans les conditions de service a trait à l’enregistrement de l’adresse IP de l’ordinateur de David, que certains considèrent comme un renseignement personnel.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes (obligatoire) : Erreur 1 : Ce champ est obligatoire.

Remarque

Date de modification :