Un pénitencier de la Saskatchewan est victime de plusieurs atteintes à la protection des renseignements personnels

Au cours de 2009-2010, le Commissariat a reçu plusieurs rapports portant sur la communication non autorisée de renseignements personnels de prisonniers du pénitencier de la Saskatchewan. Dans le rapport annuel de l’année dernière, nous avons décrit un incident où les renseignements personnels de 184 prisonniers du même pénitencier avaient été retrouvés dans les déchets.

Voici deux incidents signalés au Commissariat par le pénitencier de la Saskatchewan au cours du dernier exercice :

  • Un prisonnier a trouvé 25 formulaires d’autorisation d’entrevue dans les déchets du pénitencier. Les formulaires contenaient le nom et le numéro d’identificateur des empreintes des prisonniers, ainsi que des renseignements sur l’heure et l’emplacement de l’entrevue autorisée. Le prisonnier a déclaré qu’il y avait de nombreux autres formulaires dans les déchets, mais qu’il n’en avait recueilli qu’une quantité suffisante pour nous convaincre que le pénitencier devrait faire plus attention avec les renseignements personnels.
  • Un prisonnier a soumis une proposition à la direction. Lorsqu’elle lui a été retournée par le personnel du Service correctionnel du Canada, elle contenait les renseignements personnels de 13 autres prisonniers, y compris leur nom et le numéro d’identification de leurs empreintes digitales.

Le Service correctionnel du Canada a rappelé aux membres du personnel qu’ils doivent faire preuve de diligence lorsqu’ils créent, utilisent et éliminent des renseignements personnels ou délicats. Il s’est aussi engagé à leur rappeler que les prisonniers ou autres personnes touchées par une atteinte à la protection des renseignements personnels ont le droit de porter plainte au Commissariat.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes (obligatoire) : Erreur 1 : Ce champ est obligatoire.

Remarque

Date de modification :