Réunion ministérielle de l'OCDE

Cette page Web a été archivée dans le Web

L’information dont il est indiqué qu’elle est archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n’est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n’a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Observations pour « Le futur de l'économie Internet – favoriser la confiance »

Séoul, Corée
Le 18 juin 2008

Allocution prononcée par Jennifer Stoddart,
Commissaire à la protection de la vie privée du Canada

(La version prononcée fait foi)


Bonjour. Merci de m'avoir invitée. Je suis très heureuse que les organisateurs de cette table ronde aient reconnu que la protection de la vie privée est l'un des éléments cruciaux pour favoriser la confiance en l'économie Internet.

Il n'est pas exagéré de dire qu'Internet a radicalement transformé nos vies – et nous commençons à peine à entrevoir tout son potentiel.

Les caractéristiques qui rendent Internet si attrayant – ouverture, anonymat et portée mondiale – ouvrent cependant la voie à d'éventuelles vulnérabilités.

Plusieurs personnes s'inquiètent de ce qui advient de leurs renseignements personnels lorsqu'elles sont en ligne. Elles lisent les manchettes au sujet d'attaques par hameçonnage sophistiquées, d'atteintes à la protection des données de grande envergure et de prolifération du vol d'identité.

Il est tout à fait justifié que les gens soient préoccupés par la sécurité de leurs renseignements personnels.

Ils doivent se sentir en sécurité lorsqu'ils sont en ligne. Ils doivent savoir que leurs renseignements personnels seront protégés, que leur dignité sera respectée.

Favoriser la confiance grâce à la collaboration mondiale

Ces objectifs – protéger la vie privée, améliorer la sécurité et développer la confiance – ne peuvent pas être atteints dans chaque pays individuellement. Le seul moyen de réussir est de travailler de concert sur les enjeux en matière de sécurité et de protection de la vie privée.

Voici donc le message clé que je vous transmets aujourd'hui : les défis relatifs à la protection de la vie privée sur Internet exigent des solutions mondiales. Il nous faut collaborer.

Nous devrions investir des efforts pour atteindre un niveau fondamental de protection de la vie privée partout sur la planète. Par contre, il ne s'agit pas nécessairement d'adopter une norme ou une approche mondiale unique en vue de protéger la vie privée.

Vous savez bien entendu que les discussions entre pays sur les meilleurs moyens d'aborder un enjeu peuvent parfois s'avérer un défi de taille. Les pays adoptent des approches différentes de la protection de la vie privée. Nous devons mettre fin à toute attitude du genre « ma loi est plus forte que la tienne ».

Les résultats importent beaucoup plus que les approches et définir la meilleure méthode pour obtenir de bons résultats nécessite un dialogue à l'échelle mondiale.

La place unique qu'occupe le Canada dans la recherche de solutions mondiales

Le Canada est en très bonne position pour contribuer à ces efforts. Notre économie ouverte dépend grandement du commerce international qui, lui, repose de plus en plus sur la circulation transfrontalière de l'information.

Nous sommes d'avis qu'il est d'importance capitale de collaborer avec nos partenaires commerciaux afin de garantir que des normes adéquates de protection de la vie privée et de sécurité sont en place pour protéger cette information.

Nos liens étroits avec les États-Unis et notre adhésion à la Coopération économique de la zone Asie-Pacifique et à l'OCDE font en sorte que le Canada se retrouve en excellente position stratégique pour faciliter la coopération entre pays.

L'OCDE a joué un rôle d'importance cruciale dans l'élaboration de solutions mondiales aux problèmes de protection de la vie privée et de sécurité. J'ai eu l'honneur de travailler avec le Groupe de travail de l'OCDE sur la sécurité de l'information et la protection de la vie privée. Le travail de ce groupe est essentiel pour assurer la protection adéquate de la circulation mondiale de l'information, le moteur de l'économie Internet.

Je suis heureuse de constater que nous progressons enfin en ce qui a trait à la résolution ministérielle de l'OCDE de 1998 visant à jeter des ponts entre les différentes approches des pays membres afin d'assurer la protection de la vie privée dans les réseaux mondiaux. La recommandation de l'OCDE relative à la coopération transfrontalière pour protéger la vie privée a été adoptée l'année dernière et c'est un pas dans la bonne direction; mais il reste bien du chemin à faire.

Il demeure le besoin pressant d'en élargir la portée.

Il est tout à fait opportun que cette conférence ait lieu dans la région de l'Asie-Pacifique. Nous devons collaborer étroitement avec cette partie du monde qui donne l'élan à bien des innovations dans l'économie Internet et qui possède ses propres points de vue et approches du concept de protection de la vie privée et des données.

Ce serait négligent de ma part de ne pas souligner l'importance du travail effectué au sein de l'APEC pour mettre en œuvre le cadre de protection de la vie privée de l'APEC et je dois dire que la récente intensification de la coopération APEC-OCDE en ce domaine est appréciée.

Toujours en vue d'élargir notre approche, nous devons aussi nous pencher davantage sur la sécurité de l'information. Il est de plus en plus évident que la protection de la vie privée et la sécurité sont inextricablement liées. La communauté de la protection des données doit faire preuve de plus d'ouverture en vue de collaborer avec des partenaires non traditionnels comme des organisations anti-pourriel ainsi que des organismes chargés de la cybersécurité et de l'application de la loi.

Une protection adéquate de la vie privée est susceptible de faciliter l'expansion de l'économie Internet et du développement économique.

Le Canada a adopté une approche de la protection des données souple et collaborative. Je crois que ce type d'approche nous aidera à atteindre les solutions mondiales nécessaires pour enfin offrir aux gens la tranquillité d'esprit qu'ils recherchent.

Texte d'opinion paru dans le Korean Times

Date de modification :