Déclaration

Cette page Web a été archivée dans le Web

L’information dont il est indiqué qu’elle est archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n’est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n’a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

La déclaration de Vancouver des chercheurs sur la surveillance, la sécurité et la vie privée à propos des Jeux olympiques de 2010 à Vancouver

Le 23 novembre 2009

En tant que chercheurs canadiens et internationaux effectuant des recherches sur la dynamique globale de la sécurité lors de grands événements, nous estimons que:

  • Les Jeux olympiques doivent marquer la célébration des prouesses humaines, de l’amitié et de la confiance entre les individus et les nations.

Cependant, ayant analysé les Jeux olympiques et autres grands événements passés à partir de perspectives historiques et internationales, nous reconnaissons que:

  • Les Jeux récents ont on contribué à instaurer un climat de peur, de sécurité accrue et de surveillance et que
  • Cette tendance s’est réalisée au détriment de la démocratie, de la transparence et des droits humains, induisant ainsi de sérieuses implications sur les plans des normes et lois internationales, nationaux et locaux.

En conséquence, nous demandons à la ville de Vancouver, à la province de la Colombie-Britannique et au gouvernement du Canada:

  • de modérer l’escalade des mesures de sécurité pour les jeux d’hiver de 2010 et de veiller à faire respecter le véritable esprit olympique;
  • d’être aussi francs et ouverts que possible à propos du déploiement et de la justification des nécessaires pratiques de sécurité et de surveillance;
  • de retirer les règlements temporaires restreignant les droits enchâssés des libertés d’expression et de rassemblement;
  • de travailler de façon constructive avec les commissaires provincial et fédéral de protection de la vie privée;
  • de respecter les droits des individus et des groupes, que ce soit des gens locaux ou des visiteurs, et de porter une attention particulière aux impacts potentiels sur les gens vulnérables;
  • d’effectuer, une fois les Jeux terminés, une enquête publique indépendante et complète sur les mesures de sécurité et de surveillance afin d’en déterminer les coûts (financiers et autres), l’efficacité et les leçons à en tirer pour l’organisation de futurs grands événements;
  • de ne pas supposer un legs permanent de surveillance vidéo accrue et de mesures de sécurité plus sévères dans la région de Vancouver/Whistler, et de tenir des débats publics sur toute tentative de créer un tel héritage.

Nous espérons que ces recommandations contribueront à créer un climat olympique unique et positif par lequel Vancouver, la Colombie-Britannique et le Canada seront reconnus pour avoir conçu et appliqué les plus hautes normes éthiques en matière de sécurité et de surveillance.

Pour de plus amples renseignements:

Richard Smith
Courriel: smith@sfu.ca
Téléphone: 778-782-5116;

Colin Bennett
Courriel: cjb@uvic.ca
Téléphone: 250 721-7495

Les signataires de cette déclaration, en date du 27 novembre 2009 :

Signataires

David Lyon FRSC
Professeur
Sociologie
Université Queen's

Minas Samatas
Professeur
Sociologie
Université de Crète (Grèce)

Kevin Haggerty
Professeur agrégé
Sociologie
Université de l’Alberta

Colin Bennett
Professeur
Sciences politiques
Université de Victoria

Richard Smith
Professeur
École des communications
Université Simon Fraser

David Murakami Wood
Professeur agrégé
Chaire de recherche du Canada (niveau 2) en études sur la surveillance
Centre des études sur la surveillance
Département de sociologie
Université Queen's (Ontario)

Andrew Clement
Professeur
Faculté de l’information
Université de Toronto

Laureen Snider
Professeure
Sociologie
Université Queen's

Gary T. Marx
Professeur émérite de sociologie
Massachusetts Institute of Technology (MIT)

Stefanie Baasch
Chercheure en études sociales
Hambourg (Allemagne)

Adam Molnar
Candidat au doctorat
Sciences politiques
Université de Victoria

Kate Milberry
Boursière postdoctorale
Faculté de l’information
Université de Toronto

Christopher Parsons
Candidat au doctorat
Sciences politiques
Université de Victoria

Martin French
Boursier postdoctoral
Université de Toronto
 
Pablo Ouziel
Candidat au doctorat
Sciences politiques
Université de Victoria

Christopher Shaw
Université de la Colombie-Britannique

Clayton A. Wilson
Étudiant diplômé
École des communications
Université Simon Fraser

Rosamunde van Brakel
Candidate au doctorat
Université de Sheffield (Royaume-Uni)

Jason Burke
Candidat au doctorat
Université de Toronto

Kevin Walsh
Artiste et concepteur d’urbanisme
Dublin (Irlande)

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes (obligatoire) : Erreur 1 : Ce champ est obligatoire.

Remarque

Date de modification :