Annonce

Cette page Web a été archivée dans le Web

L’information dont il est indiqué qu’elle est archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n’est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n’a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Correction à l'article du National Post

3 octobre 2001


 

Un article intitulé Freedom shouldn't be price of terrorist fight: privacy boss; Protection urged for fundamental human rights paru dans le National Post du 2 octobre 2001 a cité incorrectement le commissaire à la protection de la vie privée comme ayant dit que les terroristes qui s'établissent chez nous au fil du temps pourraient probablement se procurer cette carte d'identité et la présenter sur demande, même si elle déterminait leur profession comme « terroriste ». Pour clarifier la situation et éviter toute confusion, il faudrait préciser que le commissaire a déclaré qu'une carte d'identité n'indiquerait pas « terroriste » comme profession -une distinction très importante.

Allocution intégrale du commissaire

Date de modification :