Communiqué

Cette page Web a été archivée dans le Web

L’information dont il est indiqué qu’elle est archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n’est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n’a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

La commissaire à la protection de la vie privée renouvelle l’engagement qu’elle a pris de renforcer la capacité de recherche du Canada dans le domaine de la protection de la vie privée

OTTAWA, le 25 janvier 2008 – Jusqu’à un demi-million de dollars seront offerts dans le cadre du Programme des contributions du Commissariat à la protection de la vie privée du Canada pour appuyer des projets de recherche portant sur des enjeux liés à la protection de la vie privée et pour encourager l’avancement des droits en la matière.

Cette année, le Commissariat voue un intérêt particulier aux projets de recherche touchant quatre domaines prioritaires :

  1. la sécurité nationale;
  2. l’intégrité et la protection de l’identité;
  3. les technologies de l’information;
  4. la protection des renseignements génétiques et la mise en banque de matériel génétique.

De même, pour la première fois, le Programme des contributions sollicite des propositions de projets novateurs en matière d’éducation, d’information et de sensibilisation du public.

« Dans une ère caractérisée entre autres par le vol d’identité, les atteintes à la protection des données et l’affluence des réseaux sociaux, la sensibilisation du grand public peut jouer un rôle important en faisant en sorte que les personnes possèdent les renseignements dont elles ont besoin pour prendre les bonnes décisions », a affirmé la commissaire à la protection de la vie privée, Jennifer Stoddart.

Les organisations admissibles à des fonds au titre du Programme comprennent les organismes sans but lucratif comme les établissements d’enseignement et les associations industrielles et commerciales, ainsi que les organisations de consommateurs, de bénévoles et de défense des droits.

« Le Programme des contributions est une excellente ressource fédérale mise à la disposition des chercheurs des provinces et des territoires », a déclaré David Loukidelis, commissaire à l’information et à la protection de la vie privée de la Colombie‑Britannique. « En outre, les commissaires des provinces et territoires, ainsi que d’autres intervenants, peuvent tirer profit des recherches fort pertinentes que le Programme finance », a-t-il ajouté.    

De plus, le Commissariat mettra de côté des fonds dans le cadre du Programme des contributions pour appuyer des travaux de recherche et d’élaboration de politiques menés de concert avec des commissariats à la protection de la vie privée provinciaux et territoriaux. Aucune proposition ne sera sollicitée pour ce volet du Programme.

Le montant maximal qui peut être attribué pour tout projet de recherche est 50 000 $. Les organisations peuvent recevoir des fonds pour plus d’un projet, jusqu’à concurrence de 100 000 $.

Les organisations qui souhaitent soumettre des propositions doivent le faire avant le 14 mars 2008.

On trouve des liens vers les projets réalisés par le passé dans le cadre du Programme des contributions sur le site Web du Commissariat à : http://www.priv.gc.ca/resource/cp/index_f.cfm.

Au cours des cinq dernières années, le Commissariat à la protection de la vie privée du Canada a versé plus de 1,5 millions de dollars au Programme des contributions.

« Des idées de recherche fort intéressantes ont été explorées depuis le début du Programme, en 2004, et je suis très heureuse que le Commissariat soit en mesure de continuer à financer des projets de recherche essentiels pour notre compréhension de la situation dans le domaine de la vie privée, au Canada », a déclaré la commissaire Stoddart. « Cette année, le Programme aura l’avantage supplémentaire de nous aider à recueillir des propositions axées sur nos principales priorités et d’encourager activement la réalisation de projets de sensibilisation et d’engagement du grand public. »  

Le Parlement a confié au Commissariat à la protection de la vie privée du Canada le mandat d’agir à titre d’ombudsman, de défenseur et de gardien du droit à la vie privée au Canada.

— 30 —

Pour obtenir d’autres renseignements, communiquez avec :

François Cadieux
Analyste principal de la recherche
Commissariat à la protection de la vie privée du Canada
Tél. : 613‑947-3090
Courriel : fcadieux@priv.gc.ca

Relations avec les médias :

Colin McKay
Directeur par intérim, Communications et sensibilisation du grand public
Commissariat à la protection de la vie privée du Canada
Tél. : 613‑995-0103
Courriel : cmckay@priv.gc.ca

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes (obligatoire) : Erreur 1 : Ce champ est obligatoire.

Remarque

Date de modification :