Communiqué

Cette page Web a été archivée dans le Web

L’information dont il est indiqué qu’elle est archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n’est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n’a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

La protection des données personnelles : un problème international

OTTAWA, le 28 janvier 2008 – L’utilisation et le traitement indus des données personnelles constituent une menace croissante pour la vie privée des Canadiennes et des Canadiens, a déclaré la commissaire Jennifer Stoddart alors que divers pays du monde entier soulignaient la Journée de la protection des données.

« L’an dernier, le vol d’identité et le pourriel ont connu une grande prolifération partout dans le monde, et les atteintes rapportées à la protection des données ont triplé », a affirmé la commissaire Stoddart*.

« La Journée de la protection des données est l’occasion de rappeler aux organisations leur devoir important à l’égard de la protection des renseignements personnels qu’elles recueillent. Les particuliers canadiens ont également un rôle clé à jouer en protégeant leurs propres données et en s’informant de leurs droits en matière de vie privée. »

La commissaire à la protection de la vie privée fait pression sur le gouvernement fédéral pour qu’il modifie la loi de façon à obliger les entreprises à aviser les personnes dont les renseignements personnels sont compromis lors d’atteintes à la protection des données. Industrie Canada mène actuellement des consultations sur la notification des atteintes à la protection des données.

La commissaire Stoddart s’inquiète du fait qu’un grand nombre d’entreprises au Canada n’assument toujours pas leurs responsabilités juridiques en ce qui a trait à la protection des renseignements personnels. Dans un sondage réalisé par le Commissariat à la protection de la vie privée, près d’un tiers des entreprises ont révélé ne pas avoir pleinement mis en œuvre les dispositions de la loi sur la protection des renseignements personnels applicable au secteur privé canadien.

Les pays d’Europe ont célébré la Journée de la protection des données pour la première fois l’an dernier. La date du 28 janvier a été choisie pour souligner l’anniversaire de la Convention 108, un traité international adopté par les pays d’Europe de l’Ouest en 1981 — le début de l’ère informatique — pour contrer les dangers associés à l’essor d’un État totalitaire sur le plan technologique. Cette année, le Canada et les États-Unis participeront à l’initiative, appuyés par un certain nombre d’institutions privées et publiques, y compris l’International Association of Privacy Professionals (IAPP). De plus amples renseignements sont fournis sur le site Web de l’IAPP au http://www.privacyassociation.org/.

— 30 —

Pour obtenir d’autres renseignements ou pour toute demande d’entrevue avec les médias, communiquez avec : 

Colin McKay
Commissariat à la protection de la vie privée du Canada
Tél. : 613-995-0103

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes (obligatoire) : Erreur 1 : Ce champ est obligatoire.

Remarque

Date de modification :