Communiqué

Cette page Web a été archivée dans le Web

L’information dont il est indiqué qu’elle est archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n’est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n’a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Les Canadiens hésitent à donner leurs renseignements personnels à des détaillants

Ottawa, le 3 juillet 2008 — Selon un sondage commandé par la commissaire à la protection de la vie privée du Canada, plus de la moitié des Canadiens sont inquiets de donner leurs renseignements personnels à des détaillants.

« Nos renseignements personnels sont de plus en plus prisés sur le marché, et je suis très heureuse d’apprendre que les consommateurs se prennent en main et remettent en question les demandes de renseignements personnels, a déclaré la commissaire à la protection de la vie privée, Jennifer Stoddart. Je reconnais que les entreprises ont besoin de connaître et de comprendre leurs clients, mais si celles-ci ne peuvent expliquer pourquoi elles recueillent vos renseignements, ne les leur donnez tout simplement pas. »

Le Commissariat à la protection de la vie privée a réalisé ce sondage pour mieux saisir les points de vue des Canadiens à l’égard des demandes de renseignements personnels qui leur sont faites lors de transactions de vente au détail. Les résultats aideront le Commissariat à sensibiliser le public et les entreprises à leurs droits et responsabilités en vertu de la Loi sur la protection des renseignements personnels et les documents électroniques (LPRPDE), la loi fédérale sur la protection des renseignements personnels applicable au secteur privé qui gouverne la collecte, l’utilisation et la communication de renseignements personnels dans le cadre d’activités commerciales.

En vertu de la LPRPDE, les entreprises ont l’obligation, notamment, de préciser les fins auxquelles les renseignements personnels sont recueillis, de limiter la quantité et le type de renseignements recueillis à ce qu’exigent les fins définies et d’utiliser des mesures appropriées pour assurer la protection et la sécurité des renseignements personnels sous leur garde.

Le Commissariat à la protection de la vie privée a élaboré un certain nombre d’outils et de ressources pour aider les entreprises à se conformer à la LPRPDE. L’année dernière, il a lancé un outil d’apprentissage en ligne interactif pour aider les entreprises à aligner leurs pratiques et politiques en matière de protection des renseignements personnels sur la loi. Il a également rédigé le guide intitulé Protection des renseignements personnels : vos responsabilités, un guide sur la Loi sur la protection des renseignements personnels et les documents électroniques. Le sondage a été réalisé par téléphone par Ipsos-Reid auprès de 1 001 adultes canadiens. Le rapport complet contenant les résultats du sondage est disponible sur le site Web de Bibliothèque et Archives Canada.

Le Parlement a donné au Commissariat à la protection de la vie privée du Canada le mandat d’agir à titre d’ombudsman, de défenseur et de gardien du droit à la vie privée au Canada.

— 30 —

Pour obtenir de plus amples renseignements ou pour toute demande d’entrevue avec les médias, communiquez avec :

Heather Ormerod
Commissariat à la protection de la vie privée du Canada
Tél. : 613-995-1048
Courriel : Heather.Ormerod@priv.gc.ca

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes (obligatoire) : Erreur 1 : Ce champ est obligatoire.

Remarque

Date de modification :