Communiqué

Cette page Web a été archivée dans le Web

L’information dont il est indiqué qu’elle est archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n’est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n’a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Les commissaires à protection de la vie privée dévoilent un nouvel outil destiné à renforcer la sécurité des données personnelles

Les commissaires à la protection de la vie privée de deux provinces et du gouvernement fédéral lancent un nouvel outil d'auto-évaluation en ligne pour aider les organisations à mieux protéger les renseignements personnels, conformément aux lois en matière de protection des renseignements personnels applicables au secteur privé.

Ottawa, le 3 mai 2011 — Les commissaires à la protection de la vie privée du gouvernement fédéral, de l’Alberta et de la Colombie-Britannique ont lancé aujourd’hui un nouvel outil en ligne qui aidera les entreprises à mieux protéger les renseignements personnels de leurs clients et de leurs employés.

Le nouvel outil d’auto-évaluation sur la protection des renseignements personnels est un questionnaire détaillé en ligne et un outil d’analyse grâce auquel les organisations pourront évaluer leurs mesures de protection des renseignements personnels, conformément à la loi sur la protection des renseignements personnels applicable au secteur privé.

Au Canada, les activités commerciales sont assujetties aux lois en matière de protection des renseignements personnels. La loi fédérale, soit la Loi sur la protection des renseignements personnels et les documents électroniques (LPRPDE), s’applique aux activités commerciales dans toutes les provinces, sauf celles qui ont déjà adopté une loi essentiellement similaire à cet égard. La Colombie-Britannique, l’Alberta et le Québec possèdent leur propre loi sur la protection des renseignements personnels s’appliquant au secteur privé ou aux activités commerciales. Conformément à ces lois, les organisations qui recueillent ou conservent des renseignements personnels doivent prendre les mesures nécessaires pour protéger ceux-ci contre l’accès, la collecte, l’utilisation, la communication, la reproduction, la modification, le retrait et la destruction non autorisés.

« Lors d’une transaction commerciale, les clients confient leurs renseignements personnels aux entreprises, affirme Jennifer Stoddart, commissaire à la protection de la vie privée du Canada. Ils s’attendent à ce que l’organisation protège leurs renseignements personnels et traite ces renseignements avec soin et respect. Ce nouvel outil aidera les organisations à répondre à ces attentes. »

Élaboré conjointement par les commissariats à la protection de la vie privée du gouvernement fédéral, de l’Alberta et de la Colombie-Britannique, l’outil peut être utilisé par les organisations du secteur privé, en particulier les petites et moyennes entreprises.

Cet outil est exhaustif et détaillé, mais il permet aussi aux utilisateurs de se concentrer sur les domaines s’appliquant le plus à leur propre entreprise. Le processus d’auto-évaluation et d’analyse aboutit à la création d’un cadre que les organisations peuvent utiliser pour évaluer et améliorer systématiquement leurs pratiques en matière de sécurité des données.

« Réparer les dégâts causés par une atteinte à la protection des données peut coûter cher aux entreprises, souligne Elizabeth Denham, commissaire à la protection des renseignements personnels de la Colombie-Britannique. En plus de devoir consacrer du temps et de l’énergie à l’atténuation des dommages causés par une atteinte à la protection des données, une organisation peut également voir sa réputation entachée, ce qui pourrait lui coûter plus cher que si elle avait investi dans de meilleures mesures de protection des données dès le début. »

Le commissaire à la protection de la vie privée de l’Alberta, Frank Work, est du même avis. «  Il est avantageux pour une organisation de répondre aux questions de ce nouvel outil . En cernant les lacunes que présentent les mesures relatives à la sécurité des données en vigueur dans une entreprise, l’outil contribue à réduire les risques et à procurer une tranquillité d’esprit. »

L’outil d’auto-évaluation sur la protection des renseignements personnels est disponible sur les sites Web des commissariats : www.priv.gc.ca, www.oipc.ab.ca et www.oipc.bc.ca.

- 30 -

Pour plus de renseignements, veuillez communiquer avec :

Anne-Marie Hayden
Commissariat à la protection de la vie privée du Canada
Tél. : 613-995-0103
Courriel : Anne-Marie.Hayden@priv.gc.ca

Wayne Wood
Commissariat à l’information et à la protection de la vie privée de l’Alberta
Tél. : (780) 644-4015
Courriel : wwood@oic.ab.ca

Maria Dupuis
Commissariat à l’information et à la protection de la vie privée de la Colombie-Britannique
Tél. : 250-953-4191
Courriel : mdupuis@oipc.bc.ca

Date de modification :