Annonce

Le 8 mai 2013

La nouvelle trousse d'urgence pour la protection des renseignements personnels aide les organisations à se préparer aux situations d'urgence

Durant la Semaine de la sécurité civile, le Commissariat à la protection de la vie privée du Canada encourage les organisations à s’assurer qu’elles sont prêtes à affronter les enjeux liés à la protection de la vie privée qui pourraient survenir en situation d’urgence.

Les renseignements personnels peuvent jouer un rôle important durant les situations d’urgence. Tout doute quant à la communication de renseignements personnels en cas d’urgence pourrait entraîner une confusion et des retards inutiles, ainsi que des conséquences considérables pour les individus.

Il ne faut pas croire que les lois sur la protection des renseignements personnels constituent un obstacle à une communication appropriée des renseignements, ni les utiliser pour justifier une inaction.

Le Commissariat à la protection de la vie privée du Canada a conçu une trousse d’urgence pour la protection des renseignements personnels afin d’aider les organisations des secteurs public et privé qui sont assujetties aux lois fédérales en matière de protection des renseignements personnels à améliorer la rapidité et le contenu des communications en cas d’urgence, tout en garantissant aux individus que leurs renseignements personnels seront traités de façon appropriée.

La directive a été élaborée en collaboration avec plusieurs organismes de surveillance de la protection de la vie privée des provinces et territoires.

« Notre nouvelle directive souligne qu’il est essentiel que les organisations des secteurs privé et public tiennent compte des questions relatives à la protection de la vie privée avant de se retrouver dans une situation d’urgence afin d’éviter les problèmes en cas de crise », déclare la commissaire à la protection de la vie privée du Canada, Jennifer Stoddart.

Les organisations doivent comprendre les lois sur la protection de la vie privée qui pourraient s’appliquer à leur situation et bien se préparer, par exemple en élaborant des politiques et des protocoles d’échange de renseignements, et ce, avant qu’une situation d’urgence ne survienne.

La prise de mesures proactives pour prévoir l’acheminement de l’information en situation d’urgence s’inscrit dans une stratégie de gestion des risques judicieuse pour toute organisation.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes (obligatoire) : Erreur 1 : Ce champ est obligatoire.

Remarque

Date de modification :