Annonce

Le 3 octobre 2013

Déclaration concernant le décès récent de la première commissaire à la protection de la vie privée Inger Hansen

C’est avec beaucoup de tristesse que nous avons appris le décès récent de la toute première commissaire à la protection de la vie privée, la juge (retraitée) Inger Hansen.

Mme Hansen a été nommée à la Commission des droits de la personne en tant que première commissaire à la protection de la vie privée en 1977. Elle prenait régulièrement la parole au sujet des droits de la personne, du rôle d’ombudsman, de la vie privée, de l’accès à l’information et des droits des femmes dans le cadre d’événements nationaux et internationaux, et a été reconnue rapidement à l’échelle internationale pour son expertise dans le domaine des droits relatifs à la protection des données et des renseignements personnels.

En 1973, Inger Hansen a également été nommée première ombudsman du pénitencier de Kingston, et en 1983, première commissaire à l’information du Canada. 

En dirigeant trois nouveaux bureaux d’ombudsman qui ont traité à la fois des droits à la protection de la vie privée et de l’accès à l’information, Inger Hansen a été une pionnière dans notre domaine.

Le Commissariat à la protection à la vie privée offre ses condoléances à tous ceux et celles qui sont touchés par sa disparition.

Date de modification :