Les sites de réseautage social au travail : une introduction

Mai 2009

Les sites de réseautage social (SRS), comme Facebook, MySpace, LinkedIn et autres, aident les gens à communiquer avec leurs amis et leur famille, à échanger des idées avec des collègues dans leur domaine de travail ou à partager des renseignements avec des personnes ayant les mêmes intérêts qu’eux. Ces sites peuvent favoriser la collaboration de projets, l’organisation d’événements et la diffusion d’information auprès du public. Médiums essentiels pour de nombreux professionnels et outil de communication quotidien pour des millions de Canadiens, les SRS sont utilisés par des gens de tous âges, à l'instar du courriel et du téléphone cellulaire.

L’utilisation des SRS en milieu de travail soulève des questions complexes qui ont une incidence sur la vie privée des employés, la sécurité de l’organisation ou son image de marque ainsi que sur les relations de travail. La direction et le personnel peuvent avoir des points de vue différents concernant l'usage approprié des SRS dans le contexte du travail et percevoir tout aussi différemment les questions touchant la protection de la vie privée et la sécurité. Le Commissariat à la protection de la vie privée encourage les employeurs à discuter avec leurs employés des répercussions sur la protection de la vie privée qu’entraîne l’utilisation des SRS au travail ainsi qu'à établir des politiques afin de gérer les attentes liées au comportement en ligne.

Les éléments suivants présentent des renseignements généraux relatifs aux SRS à l’intention des employeurs et des employés à propos de leur utilisation au travail :

  • Un SRS consiste en un service offert sur le Web qui fournit aux utilisateurs un moyen d’interagir avec des membres d’une communauté virtuelle ou un réseau de personnes qui partagent des intérêts communs, p. ex. des amis, de la famille, des intérêts récréatifs, etc. Les SRS permettent aux utilisateurs individuels de créer leur profil personnel sur le site Web, de préciser une liste d’autres utilisateurs avec lesquels ils ont un lien et de voir leur liste de contacts en plus de celle des autres utilisateurs du site. Les personnes qui fréquentent un SRS peuvent interagir entre elles par l’entremise de courriels, de la messagerie instantanée ou du partage de fichiers.
  • Figurant parmi les sites les plus achalandés sur Internet, en particulier au Canada, aux États-Unis et au Royaume-Uni, les SRS reçoivent des millions de visites chaque jour. Les plus populaires d’entre eux comptent plus de 100 millions d’utilisateurs inscrits, et les personnes de plus de 25 ans forment le groupe d’utilisateurs qui croît le plus rapidement.
  • Les utilisateurs des SRS peuvent faire partie de nombreux réseaux différents, chacun de ces réseaux reflétant un lien avec un établissement scolaire, un milieu de travail, une région géographique ou un groupe social.
  • Dans leur profil, les utilisateurs affichent souvent des photos, leur formation scolaire, leurs intérêts personnels, des renseignements biographiques et leurs coordonnées. Les paramètres de confidentialité sur les SRS permettent aux utilisateurs de limiter l’accès aux renseignements contenus dans leur profil personnel. Une pratique exemplaire pour eux consiste à limiter l’accès à leurs données aux membres du même réseau ou à leurs amis confirmés.
  • Les utilisateurs des SRS devraient également savoir que certains renseignements personnels clés peuvent fournir un fondement pour le vol d'identité. Ainsi, la date de naissance complète, le numéro de téléphone ou l’adresse civique ne devraient pas apparaître sur les profils des SRS, particulièrement sur les profils des réseaux ouverts.

Pour de plus amples renseignements, voir : Protection de la vie privée et réseautage social au travail.

Date de modification :