Paiements électroniques et numériques et protection des renseignements personnels

La technologie a considérablement transformé la façon dont nous payons les biens et les services. Dans le secteur des paiements, on ne s'en remet plus uniquement au comptant, aux cartes de crédit et aux cartes de débit; on a aussi recours aux paiements électroniques et numériques, comme les paiements en ligne, les paiements mobiles et les portefeuilles numériques.

Le caractère pratique de ces nouveaux modes de paiement saute aux yeux. Cependant, en payant autrement qu'en espèce, on fait parfois plus que payer quelque chose : les nouveaux modes de paiement peuvent aussi impliquer la transmission de vos renseignements personnels et de données sur vos activités en ligne et vos achats.

Les renseignements qui suivent donnent un aperçu des paiements électroniques et numériques. Ils expliquent comment fonctionnent les types courants de paiements numériques, et décrivent les risques connexes en matière de protection des renseignements personnels.

En quoi consistent les paiements électroniques et numériques?

Par paiements électroniques, on entend généralement tout type de paiement qui se fait sans papier (en espèce ou par chèque), par exemple au moyen d'une carte de crédit ou de débit dans un magasin. Les paiements numériques sont considérés comme une sous-catégorie des paiements électroniques puisque la transaction s'effectue sur un appareil numérique, comme lorsqu'on fait un paiement à partir d'un ordinateur, d'une tablette ou d'un téléphone intelligent.

La caractéristique qui distingue les paiements numériques, c'est qu'ils ne nécessitent pas l'utilisation d'une carte réelle. Les transactions se font plutôt à l'aide des renseignements stockés sur des appareils tels que les téléphones intelligents ou les tablettes.

Quels problèmes les paiements électroniques et numériques posent-ils sur le plan de la protection des renseignements personnels?

Les paiements électroniques et numériques supposent généralement la transmission de renseignements personnels par voie électronique à d'autres organisations, comme des institutions financières et des entreprises de traitement des paiements. Même si la plupart de ces organisations déploient beaucoup d'efforts pour garantir la sécurité de ces types de transactions numériques, des erreurs ou des atteintes à la sécurité peuvent se produire, de sorte que les risques à l'égard des renseignements personnels sont plus élevés qu'ils ne le sont dans le cas des paiements en espèce.

De plus, généralement, les paiements électroniques et numériques ne sont pas une simple transaction financière entre une personne et un commerce de détail. Bien souvent, il s'agit d'un échange plus complexe de renseignements sur l'achat et d'autres renseignements personnels. Par exemple, les achats peuvent être associés à d'autres renseignements, comme vos habitudes de consommation, l'endroit où vous vous trouvez, vos connaissances sur les médias sociaux, et bien d'autres informations. Comme mentionné précédemment, ces modes de paiement présentent des risques pour la protection de la vie privée par rapport aux transactions en espèce.

Les pratiques diffèrent beaucoup d'un fournisseur à l'autre. Par conséquent, il est important que les consommateurs qui effectuent des paiements électroniques ou numériques soient conscients de la grande quantité de données utilisées lorsqu'ils font un achat.

Il est également important de savoir que les renseignements personnels utilisés dans le cadre des paiements électroniques ou numériques ne devraient être communiqués, échangés ou vendus que conformément à la législation applicable en matière de protection des renseignements personnels.

Quelles sont les lois relatives à la protection des renseignements personnels qui s'appliquent?

La Loi sur la protection des renseignements personnels et les documents électroniques, ou la LPRPDE, établit les règles de base relatives à la gestion des renseignements personnels dans le secteur privé.

La LPRPDE s'applique aux organisations partout au Canada qui recueillent, utilisent ou communiquent des renseignements personnels dans le cadre de leurs activités commerciales, à moins que des lois provinciales sur la protection des renseignements personnels jugées essentiellement similaires à la LPRPDE ne s'appliquent. Le Québec, l'Alberta et la Colombie Britannique ont des lois essentiellement similaires qui s'appliquent au secteur privé.

Dans toutes les provinces, y compris celles qui ont des lois essentiellement similaires, la LPRPDE continue de s'appliquer aux entreprises qui effectuent des transactions interprovinciales ou internationales et à toutes les organisations sous réglementation fédérale (comme les entreprises œuvrant dans les secteurs des banques et des télécommunications).

Voir notre fiche d'information sur les Lois sur la protection des renseignements personnels au Canada pour obtenir plus d'information sur la façon dont la loi fédérale sur la protection des renseignements personnels dans le secteur privé protège votre droit à la vie privée.

En plus des lois sur la protection des renseignements personnels, il y a d'autres règles et normes qui favorisent la protection de vos renseignements quand vous faites des paiements. Il s'agit notamment des normes établies par l'industrie des cartes de paiement (Norme de sécurité des données de l'industrie des cartes de paiement) et de règles élaborées par l'Association canadienne des paiements, qui représente la principale infrastructure des marchés financiers pour les paiements au Canada.

Comment fonctionnent les paiements électroniques et numériques et qu'advient-il de mes renseignements personnels?

La façon dont fonctionnent les paiements électroniques et numériques et les répercussions sur les renseignements personnels varient selon le type de technologie que vous utilisez et l'entente de service du détaillant pour la transaction.

Les liens ci-dessous donnent un aperçu de quelques types de paiements électroniques et numériques :

Payer avec une carte dans un magasin en tapant ou en glissant sa carte à puce

Payer sur un site Web en ligne ou mobile

Payer avec un portefeuille numérique

Payer avec des monnaies virtuelles

À la fin de cet article, vous trouverez également des conseils pour vous aider protéger vos renseignements personnels lorsque vous effectuez des paiements numériques.

Payer avec une carte dans un magasin en tapant ou en glissant sa carte à puce

Fonctionnement

Lorsque vous « tapez » votre carte de débit ou de crédit sur le terminal de paiement du détaillant, celui-ci lit automatiquement l'information fournie par la micropuce qu'elle contient, par exemple votre numéro de carte et la date d'expiration, grâce à la technologie de communication en champ proche (CCP). C'est la méthode sans fil que la carte et le terminal de paiement utilisent pour « se parler ». Dans d'autres cas, vous devrez insérer la carte à puce dans le terminal de paiement et entrer votre numéro d'identification personnel (NIP).

Les détaillants font souvent appel à d'autres entreprises, appelées entreprises de traitement des paiements, pour qu'elles leur fournissent l'équipement permettant d'effectuer ce genre d'opérations de paiement.

Pour vérifier l'identité du titulaire de carte et la disponibilité des fonds, le terminal de paiement communique d'abord avec l'entreprise de traitement des paiements du marchand. Celle-ci transmet ensuite les données à l'institution financière qui a émis la carte soit directement, soit par l'intermédiaire de l'exploitant du réseau de cartes de paiement (p. ex. Interac, Visa, MasterCard ou American Express).

Généralement, les informations de base qui sont communiquées comprennent la valeur de la transaction, le numéro d'identification du marchand et le moment où la transaction a eu lieu.

Qu'advient-il de vos renseignements personnels?

À tout le moins, l'information contenue dans la carte de paiement et l'information relative à l'achat seront communiquées au détaillant et à l'institution financière qui a émis la carte pour vérifier que l'achat peut être conclu.

Aux fins de l'autorisation et de l'approbation des transactions, et afin de prévenir la fraude, l'institution financière et l'exploitant du réseau de cartes de paiement reçoivent des informations indiquant quand et où vous avez fait des emplettes et combien vous avez dépensé.

Les terminaux de paiement peuvent aussi être conçus pour alimenter la base de données de « gestion de la relation client » du détaillant, de manière à ce qu'il puisse effectuer un suivi de vos achats et établir des liens entre cette information et d'autres renseignements vous concernant, comme votre adresse de courriel, si vous la lui avez fournie. Les institutions financières et les exploitants de réseaux de cartes de paiement peuvent aussi établir votre profil d'après les renseignements sur vos achats.

Ces renseignements peuvent être communiqués à des entreprises émettrices de cartes de fidélité, les courtiers en données ou les spécialistes en marketing, et couplés avec leurs données.

Payer sur un site Web en ligne ou mobile

Fonctionnement

Lorsque vous faites un achat sur un site Web, au moyen d'une application mobile (« appli »), ou sur un site mobile, vous fournissez les renseignements relatifs à votre carte de paiement pour effectuer l'achat. Pour conclure la transaction, le détaillant communique l'information à l'entreprise qui la traite et, à son tour, cette information est transmise aux autres parties de la même façon qu'une transaction est approuvée au point de vente physique. La transaction en ligne ou par paiement mobile peut aussi impliquer la transmission des renseignements sur vos achats aux bases de données des détaillants.

Dans certains cas, il arrive que le détaillant vous permette de recourir à une entreprise tierce (par exemple PayPal) pour effectuer le paiement de sorte que vous n'ayez pas à lui communiquer les renseignements sur votre carte de crédit. Dans d'autres cas, le détaillant peut utiliser l'application d'un tiers qui est intégrée à son site Web, auquel cas il ne recevra pas les renseignements relatifs à votre carte de crédit.

Par conséquent, il est important de savoir ce que ces tiers font avec vos renseignements personnels, puisqu'ils ne fonctionnent pas nécessairement tous de la même façon.

De plus, de nombreux sites Web et applications recueillent et transmettent aussi des renseignements personnels liés à l'achat, comme l'adresse IP de votre appareil, des informations concernant des achats antérieurs, la localisation, votre historique de navigation, ou d'autres renseignements se rapportant à votre appareil. Cela peut se faire pour faciliter un paiement ou aux fins de la gestion de la fraude. Cette information peut aussi servir à connaître vos préférences et à vous envoyer des publicités ou des offres ciblées.

Qu'advient-il de vos renseignements personnels?

Quand vous faites un achat, les renseignements sur le paiement sont communiqués au détaillant et à l'entreprise à laquelle il recourt pour traiter le paiement.

D'autres entreprises peuvent également avoir accès à vos renseignements, notamment les institutions financières qui émettent des cartes de paiement, les exploitants de réseaux de cartes de paiement, les entreprises de traitement des paiements, les annonceurs, les entreprises qui offrent des programmes de récompenses ou de fidélisation, ou les courtiers en données.

Dans certains cas, vous pourriez avoir un compte avec un site en ligne ou mobile qui couple vos données avec les renseignements sur l'achat. Même si cela peut se faire dans le but d'exécuter la transaction, tous vos achats sont susceptibles d'être surveillés et l'information résultante pourrait être combinée à d'autres renseignements fournis par votre appareil (probablement recueillis par des témoinsNote de bas de page 1). Certaines sociétés peuvent passer un accord avec des entreprises de marketing en ligne, et l'information peut servir à établir votre profil ou à vous envoyer des publicités ciblées. L'information peut aussi être combinée aux renseignements que possèdent les courtiers en données ou les compagnies qui offrent des points de fidélité, ou leur être vendue.

Sur certains sites, vous pouvez vous connecter à votre compte en utilisant les justificatifs d'identité de votre site de réseautage social. De cette façon, vous n'aurez pas à mémoriser de nombreux mots de passe et votre expérience sera plus personnalisée. Dans certains cas, toutefois, cela pourrait vouloir dire que des liens seront établis entre votre activité sociale et vos achats, et ces renseignements pourraient servir à surveiller vos activités et à établir votre profil. Ce profil peut lui aussi être vendu ou communiqué à d'autres organisations qui veulent tirer parti de vos renseignements personnels.

Si vous recourez aux services d'une entreprise tierce pour payer un achat, celle-ci peut aussi utiliser ou communiquer les renseignements concernant l'achat. Par exemple, elle peut garder la trace de votre historique d'achats pour vous faire parvenir des offres ou des promotions susceptibles de vous intéresser, ou elle peut le communiquer à d'autres organisations pour qu'elles exploitent ces renseignements.

Parfois, des liens peuvent être établis entre vos achats et vos activités de magasinage en personne ou en ligne grâce à des méthodes perfectionnées de suivi et de surveillance en magasin. Cette possibilité découle de l'Internet des objetsNote de bas de page 2. Dans l'Internet des objets, les objets et les appareils ont la capacité de se connecter de façon invisible et de communiquer un large éventail d'information en ligne et hors ligne (notamment l'emplacement, les achats effectués et l'historique de navigation en ligne).

Grâce à des capteurs dans les magasins, ou à des applications utilisant Bluetooth, l'appareil mobile d'une personne peut en révéler beaucoup sur ses intérêts, et en couplant ces renseignements à ses achats, on peut brosser un portrait encore plus détaillé de l'utilisateur de l'appareil.

Payer avec un portefeuille numérique

Fonctionnement

Un portefeuille numérique est une « appli » sur un téléphone intelligent qui vous permet de payer des produits ou des services par voie numérique.

Les renseignements sur le paiement sont stockés sur une puce sécurisée intégrée à votre appareil mobile ou sur le serveur du fournisseur de portefeuille numérique. Certains portefeuilles numériques peuvent même stocker l'information sur votre carte SIM et utiliser votre fournisseur de service sans fil pour communiquer les renseignements sur le paiement.

Généralement, quand vous stockez les détails relatifs à votre carte de paiement au moyen de ces dispositifs, vos renseignements sont chiffrés et des « jetons » ou « codes de sécurité à usage unique » sont créés pour vérifier chaque opération de paiement. Cela signifie que les détails relatifs à votre carte de paiement ne sont pas toujours transmis pour conclure un achat. Cependant, ce ne sont pas tous les portefeuilles numériques qui utilisent des jetons. Comme les portefeuilles peuvent différer les uns des autres, vous devrez lire l'information fournie par votre fournisseur pour savoir comment fonctionne votre portefeuille numérique.

Dans certains cas, votre appareil mobile ou portefeuille numérique exigera vos empreintes digitales ou votre mot de passe avant que l'achat soit effectué.

Il y a aussi des applications de paiement qui utilisent la reconnaissance faciale pour l'approbation des paiements. Certains modèles de paiement vous permettent d'avoir une photo sur votre profil, de sorte que le détaillant peut confirmer le paiement en comparant cette photo avec votre visage quand vous faites un achat dans son commerce. Dans le cas de certaines applications, vous pourriez devoir utiliser votre appareil-photo pour confirmer votre identité avant d'effectuer un achat.

La biométrie, par exemple la reconnaissance faciale et les empreintes digitales, repose sur les caractéristiques qui vous sont propres, et vous devriez savoir comment ces éléments uniques sont utilisés et les conséquences qu'il y aurait si on portait atteinte à la confidentialité de cette information.

Qu'advient-il de vos renseignements personnels?

Selon la technologie utilisée, il se peut que les détaillants obtiennent des renseignements détaillés sur le paiement, comme le numéro de votre carte de paiement.

D'autres types de renseignements personnels pourraient toutefois être utilisés ou communiqués au moment de la transaction. Il pourrait s'agir notamment de l'endroit où vous vous trouvez, de données uniques concernant votre appareil, et même de vos contacts.

Les renseignements personnels que comportent ces transactions peuvent être utilisés ou communiqués de diverses façons :

  • Les détaillants et les programmes de récompenses/fidélisation (si vous y adhérez) pourraient faire un suivi de vos achats et de votre historique d'achats, et établir des liens entre cette information et d'autres renseignements qu'ils possèdent déjà, comme votre nom, votre adresse de courriel et vos achats antérieurs.
  • Dans certains cas, les courtiers en données et les spécialistes en marketing pourraient acheter des données à des détaillants ou à des programmes de récompenses/fidélisation.
  • Les institutions financières, les exploitants de réseaux de cartes de paiement et les entreprises de traitement des paiements pourraient créer un profil à partir des renseignements sur vos achats et s'en servir aux fins de gestion de la fraude, de marketing ou de services de ciblage.
  • Certaines applications vous permettent de transférer des fonds à des amis. Elles pourraient recueillir des informations concernant vos listes de contact, notamment les contacts de vos réseaux de médias sociaux. En outre, certaines d'entre elles peuvent même afficher à qui les fonds ont été versés et à quoi ils ont servi.
  • Les données biométriques, comme les empreintes digitales ou les images de votre visage, peuvent servir à prouver que vous êtes bien la personne qui fait l'achat. Pour les applications de paiement, il n'y a pas une seule façon de recueillir, d'utiliser ou de communiquer cette information. Par conséquent, vous devriez savoir ce qu'une entreprise en fait et lui poser des questions à propos de ses pratiques.

La façon dont les renseignements personnels sont utilisés ou communiqués devrait être précisée dans les modalités d'utilisation et les autorisations de l'application. Il est toutefois important de noter que, si certains services de portefeuille numérique indiquent que votre historique de paiement ou vos renseignements ne seront pas utilisés, leurs politiques pourraient changer au fil du temps.

Payer avec des monnaies numériques

Fonctionnement

En général, les transactions au moyen de monnaies numériques (comme le bitcoin) reposent sur l'utilisation d'algorithmes informatiques. Ils sont une représentation numérique de la valeur et servent de moyen de paiement, mais ils n'ont pas le statut d'une monnaie légale. Les gens peuvent se les procurer avec de l'argent réel et les stocker dans un « portefeuille numérique » ou les confier à un fournisseur de services. Lorsque vous voulez utiliser ces monnaies numériques pour effectuer un paiement, vous envoyez le paiement au détaillant par voie électronique.

Qu'advient-il de vos renseignements personnels?

Certaines personnes affirment que les monnaies numériques peuvent servir à faire des achats en demeurant anonyme. Ce n'est pas nécessairement vrai parce que la trace numérique laissée par ces monnaies peut quand même être associée à une personne, même si cette trace n'est généralement constituée que des relevés de transaction et non de renseignements personnels. Pour créer un compte en vue d'utiliser ces monnaies numériques, vous pourriez cependant devoir fournir certains renseignements personnels, comme votre nom, des renseignements concernant votre carte de crédit, des données bancaires, ou les renseignements figurant sur votre permis de conduire, une facture de services publics ou même votre passeport.

Même si l'anonymat des monnaies numériques peut limiter la communication des renseignements relatifs à vos paiements, les détaillants peuvent quand même combiner l'information concernant votre achat avec d'autres informations en leur possession, par exemple votre nom, votre adresse de courriel, l’historique d'achats ou le nombre de points de récompenses/fidélité accumulés.

Conseils pour protéger vos renseignements personnels

N'affichez pas et ne communiquez pas vos numéros de carte et votre NIP

Ces informations sont précieuses et peuvent servir à commettre un vol d'identité ou une fraude liée à l'identité.

Utilisez des mots de passe complexes

Il est important d'utiliser des mots de passe complexes et uniques sur votre appareil mobile, pour les applications utilisées afin d'effectuer des paiements et dans les sites où vous créez un compte d'utilisateur.

Lisez les politiques sur la protection des renseignements personnels et les modalités des ententes de service

Ces documents devraient vous indiquer ce qu'il advient de vos renseignements personnels quand vous faites un achat.

Plusieurs entreprises peuvent intervenir dans les opérations de paiement numérique, notamment les détaillants, les institutions financières et les sociétés qui émettent des cartes de paiement, les tiers qui fabriquent les appareils et les terminaux de paiement, les entreprises qui offrent des programmes de fidélisation ou de récompenses, et les courtiers en données.

Découvrez quel rôle ces entreprises jouent dans la méthode de paiement que vous employez et posez des questions sur les renseignements qui sont recueillis, la façon dont ils seront utilisés et les parties auxquelles ils seront communiqués.

  • Par exemple, si vous avez un portefeuille numérique qui utilise votre liste de contacts, cherchez à savoir comment les entreprises s'en servent et à quelles autres entreprises l'information pourrait être communiquée.
  • Si une application de paiement peut afficher vos achats, découvrez comment vous pouvez modifier vos paramètres. Prenez le temps de réfléchir à ce que cela signifie de voir tous vos paiements affichés en ligne.
  • Si un mode de paiement utilise des données biométriques, comme des images de votre visage ou vos empreintes digitales, assurez-vous de vous sentir à l'aise avec la façon dont cette information est utilisée, stockée et protégée.

Dans certains cas, les organisations peuvent utiliser l'information à des fins raisonnables, par exemple, à des fins administratives ou pour lutter contre la fraude. Même dans ces situations, cela doit se faire conformément aux lois sur la protection des renseignements personnelsNote de bas de page 3.

Si vous avez des questions sur la protection de vos renseignements personnels ou sur ce que vous lisez dans une politique à ce sujet, les lois en la matière exigent que les organisations désignent une personne-ressource à qui vous pourrez les poser.

Demandez ce qui se produit lorsque vous utilisez votre identifiant de réseau social

Cela peut contribuer à réduire le nombre de mots de passe à mémoriser, tout en vous permettant d'avoir une expérience plus personnalisée. Toutefois, vous devez savoir qu'en ouvrant une session à l'aide d'un site de réseautage social, les renseignements sur vos activités sociales pourraient être combinés à vos données d'achat, et ces renseignements pourraient servir à établir votre profil et à faire un suivi.

Si vous ne voulez pas que votre profil de médias sociaux soit couplé à vos achats, alors réfléchissez-y à deux fois avant de fournir cette information.

Manifestez votre refus quand vous le voulez

Si faire l'objet d'un suivi vous rend mal à l'aise, pensez à refuser d'être surveillé ou profilé en vue de promotions subséquentes ou à d'autres fins.

S'il n'est pas question du processus de refus dans la politique de confidentialité ou les modalités d'utilisation des services d'une organisation, communiquez avec celle-ci pour connaître les options qui s'offrent à vous et savoir comment les exercer.

Une organisation devrait avoir une personne-ressource pour répondre à vos questions sur la protection des renseignements personnels.

Apprenez-en davantage sur le Wi-Fi « gratuit »

L'information concernant votre appareil peut faire l'objet d'un suivi par un magasin, ou un tiers partenaire, qui offre un service Wi-Fi gratuit. Ce suivi peut consister à combiner l'information sur la localisation et l'information sur les activités de recherche en ligne, les paniers d'achat virtuels et les programmes de fidélisation. La quantité d'information recueillie peut être encore plus grande si la personne utilise un authentifiant de réseaux sociaux (comme un compte de médias sociaux) pour se connecter aux services Wi-Fi.

Avant de vous connecter au service Wi-Fi gratuit, lisez les conditions d'utilisation pour savoir ce qu'il advient des informations liées à la navigation sur votre appareil et des informations liées à vos achats, et adressez-vous à la personne-ressource pour la protection des renseignements personnels au magasin si vous avez des questions.

Si vous n’êtes pas certain si l’information sur la localisation de l’appareil fait l’objet d’un suivi, vérifiez les paramètres de votre appareil. De plus, si vous n'êtes pas à l'aise avec le fait que l'endroit où vous vous trouvez fasse l'objet d'un suivi, fermez le dispositif de localisation de votre appareil.

(Remarque : Ce conseil s'applique également si vous utilisez Bluetooth et que vous vous connectez à l'application d'un magasin.)

Pour obtenir de plus amples renseignements, consultez le document de recherche du Commissariat sur l'Internet des objets.

Assurez-vous que les sites Web sont légitimes et sécuritaires

Avant d'effectuer un achat en ligne ou au moyen de votre appareil mobile, vérifiez que le site utilise un mécanisme de chiffrement pour protéger vos renseignements personnels contre les pirates informatiques : vous le saurez si l'adresse du site Web (aussi appelée adresse URL) commence par « https: » et qu'il y a l'image d'un cadenas à côté. Prenez garde : certains sites essaient de se faire passer pour des sites légitimes et utilisent même la chaîne « https: ».

Assurez-vous que vous vous trouvez sur le bon site Web en suivant ces conseils :

  • Il est généralement plus sécuritaire de vous connecter directement au site Web en tapant l'adresse dans votre navigateur.
  • Méfiez-vous des courriels provenant d'institutions financières, de fournisseurs de services Internet et d'autres organisations qui vous demandent de fournir des renseignements personnels en ligne.
  • Soyez attentifs aux sites Web ou aux adresses URL qui contiennent des fautes d'orthographe.
  • Cliquez sur le cadenas près de l'adresse URL : vous saurez à quelle entreprise le certificat de site Web a été délivré.

Demandez ce qui se produit lorsqu'un magasin propose d'envoyer votre reçu par courriel

C'est bien de réduire la quantité de papier, mais vous pourriez demander au magasin ce qu'il fait de votre adresse de courriel et des renseignements sur vos achats.

En outre, si le reçu vous est envoyé par l'entremise d'un service de courrier électronique gratuit, vous devriez aussi vous rappeler que ces services peuvent bien souvent examiner vos courriels pour vous envoyer des publicités ciblées en se servant de l'information contenue dans les courriels. Si vous ne voulez pas que votre service de courriel surveille vos achats, alors il est préférable de ne pas recevoir de reçus par voie électronique.

Comprenez de quoi il retourne avec les programmes de fidélisation ou de récompenses avant d'y adhérer

Réfléchissez à la quantité de renseignements personnels que vous avez fournis à un détaillant au moment d'un achat, et demandez-vous si vous vous sentez à l'aise.

Il se pourrait que vous ayez fourni une quantité considérable de renseignements personnels au détaillant. Vous avez peut-être donné votre adresse de courriel parce que vous voulez être informé des promotions. Vous êtes peut-être membre du programme de fidélisation du détaillant.

Tout cela est bien à condition que vous soyez conscient de la quantité de renseignements personnels recueillis et de la façon dont ils sont combinés avec l'information sur vos achats, et que vous soyez à l'aise avec cette situation.

Informez-vous, posez des questions, puis décidez si vous voulez adhérer à un programme de fidélisation.

Date de modification :