Établissement de sites de réseautage social et protection de la vie privée

Novembre 2007

Le clavardage, les messages-textes, le blogage et la fréquentation des sites tels que Facebook et Myspace font partie du quotidien de millions d'étudiants.

La plupart d'entre nous affichons des renseignements sur nous mêmes dans le but de rester en contact avec des amis. Nous croyons que nos sites personnels sont privés alors qu'en réalité, bon nombre d'entre eux peuvent être visités par des amis, des employeurs, des responsables universitaires et même des parents.

Nos renseignements peuvent être vus et utilisés par une personne que nous ne connaissons même pas. Que faire pour se protéger éviter l'embarras?

  • Ne vous attendez jamais à une protection absolue de la vie privée. Sachez à quoi vous attendre en lisant les énoncés et les politiques de confidentialité. Bon nombre de sites permettent, sans exception aucune, à tous les utilisateurs enregistrés de visualiser l'information que vous affichez sur votre site.
  • Avant de vous joindre à un site et d'afficher votre profil, vérifiez si on offre un réseau fermé, où seuls peuvent s'enregistrer, par exemple, ceux qui fréquentent votre école. Tentez de savoir si le site permet à d'autres personnes de consulter votre profil sans consentement.
  • Choisissez le mode de sécurité le plus grand et le plus restrictif qui se trouve, et ne donnez pas de renseignements personnels tels que date d'anniversaire, nom complet, numéro de téléphone, numéro d'assurance sociale ou adresse.
  • Prenez une seconde pour réfléchir à ce que vous affichez sur vous même et vos amis. S'agit il d'une chose que vous feriez paraître si votre professeur, votre patron, votre petite sœur ou un rival condescendant se tenait directement derrière vous? Même si nous tendons à considérer nos sites comme étant privés, bon nombre d'entre eux peuvent, en fait, recevoir la visite d'à peu près tout le monde. Votre site contient il de l'information qui vous embarrasse ou que les fraudeurs seraient en mesure d'utiliser? Ne perdez pas de vue que les choses que vous affichez pourraient se retrouver en ligne à tout jamais.
  • Gardez à l'esprit que même les sites offrant beaucoup d'options de confidentialité peuvent devoir mettre vos renseignements personnels à la portée de certaines personnes autorisées, y compris les organismes d'application de la loi. Pour tout dire, il serait bon de penser à appeler vos parents régulièrement avant qu'ils en viennent à vérifier les dernières mises à jour de votre page d'accueil sur Facebook.
Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes (obligatoire) : Erreur 1 : Ce champ est obligatoire.

Remarque

Date de modification :