Sites de réseautage social et vie privée

Cette page Web a été archivée dans le Web

L’information dont il est indiqué qu’elle est archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n’est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n’a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Juin 2009


En ligne, vous êtes réellement ce que vous dites que vous êtes. Les choses que vous dites ou que vous écrivez prennent vie. Elles deviennent votre identité.

 

Visualiser la transcription

 

En ligne, vous êtes réellement ce que vous dites que vous êtes. Les choses que vous dites ou que vous écrivez prennent vie. Elles deviennent votre identité.

Mais les sites de réseautage social où nous nous exprimons ne sont pas uniquement axés sur la personne. Des gens s’en servent plutôt pour faire de l’argent en réorganisant les données des utilisateurs sous forme de tendances et modes de comportement.

Les données personnelles sont devenues une marchandise très recherchée, et les sites sociaux sont le lieu public à partir duquel sont menées des activités commerciales de bien plus grande envergure.

Connaître votre ville de résidence, votre émission de télévision favorite ou vos tendances politiques : voilà comment faire de l’argent.

Une fois leurs renseignements ajoutés à la base de données, les utilisateurs n’ont plus beaucoup de prise sur la situation. Lisez le contrat d’utilisation typique...

Sur les sites sociaux, ce n’est pas vraiment vous qui êtes le point de mire, mais vos données. Les entreprises échangent les renseignements que nous donnons : ce que nous aimons, l’endroit où nous vivons, les intérêts que nous avons.

Les publicitaires peuvent alors nous cibler comme clients éventuels pour leurs produits. La technologie actuelle aidant, les sites sociaux sont devenus une mine d’or de renseignements pour les entreprises de marketing, les groupes d’intérêts politiques ou des employeurs éventuels.

Une fois vos données partagées, quelles sont les conséquences? Un plus grand nombre de catalogues à votre porte? Davantage de publicités par courriel dans votre corbeille arrivée? Davantage de questions durant votre prochaine entrevue d’emploi?

Les manières d’utiliser, de réorganiser et de vendre les renseignements personnels sont pratiquement illimitées.

Comme les sites sociaux gagnent en popularité, vous offrez l’équivalent d’une réponse à un sondage toutes les fois que vous ajoutez des données sur vous­même.

En se fondant sur ces renseignements, d’autres peuvent prendre des décisions vous concernant. Sur votre employabilité? Sur votre éthique de travail? Sur vos préférences?

Tout cela sans que vous le sachiez ou que vous y consentiez, ou même sans qu’on vous l’ait demandé… Donc, la prochaine fois que vous mettrez à jour vos renseignements en ligne, posez-vous d’abord quelques questions difficiles.

Pour de plus amples détails, visitez le site Web du Commissariat à la protection de la vie privée du Canada à l’adresse : priv.gc.ca.


 

Questions? Commentaires? Communiquez avec le Commissariat au 1 (800) 282-1376.

Si vous éprouvez des difficultés techniques en essayant de visionnez le vidéo, veuillez communiquer avec notre webmestre au webmaster@priv.gc.ca

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes (obligatoire) : Erreur 1 : Ce champ est obligatoire.

Remarque

Date de modification :