Risques de fraude et d’atteinte à la vie privée dans l’industrie du regroupement de comptes

Cette page Web a été archivée dans le Web

L’information dont il est indiqué qu’elle est archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n’est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n’a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Organisation

Université de Sherbrooke et Université Ryerson

Date de publication

2014

Responsables du projet

Anastassios Gentzoglanis, professeur à l’Université de Sherbrooke
Avner Levin, professeur agrégé à l’Université Ryerson

Sommaire

Ce projet de recherche examine les risques de fraude et d’atteinte à la vie privée ainsi que les risques financiers en ligne et les problèmes de sécurité pouvant découler de l’utilisation accrue des services de regroupement de comptes offerts aux consommateurs canadiens par les fournisseurs de services du domaine bancaire et non bancaire. L’équipe de recherche a utilisé une version modifiée du paradigme « structure-comportement-performance » afin de déterminer les principaux enjeux à analyser dans le but de comprendre la structure de l’industrie du regroupement de comptes au Canada, le comportement des fournisseurs de services de regroupement de comptes et leur rendement respectif. En outre, les chercheurs se sont penchés sur la documentation et les données secondaires de différentes sources, ont créé un questionnaire qui a été distribué aux Canadiens francophones et anglophones (Québec et Ontario) et ont présenté une analyse de leurs conclusions.

Selon les résultats de l’enquête menée auprès des chercheurs, les Canadiens francophones et anglophones ont certaines caractéristiques comportementales en commun, mais il existe d’importantes différences en ce qui a trait aux perceptions concernant l’industrie du regroupement de comptes. Les principales différences portent sur les croyances relatives à la fiabilité des fournisseurs de services de regroupement de comptes, l’attitude à l’égard des risques de fraude et d’atteinte à la vie privée, et le niveau de sécurité des technologies utilisées.

Les chercheurs ont conclu que la réglementation n’est probablement pas indiquée à cette étape du développement de l’industrie du regroupement de comptes, car les fournisseurs de services cherchent encore le meilleur modèle de gestion pour pénétrer le marché. Certains utilisent un modèle de paiement à l’acte et d’autres offrent le service gratuitement. De plus, les technologies employées par l’industrie changent radicalement et aucune ne se démarque des autres sur le plan de la sécurité. À cette étape de la convergence technologique et du développement de l’industrie du regroupement de comptes, la réglementation en tant que mécanisme de prévention ne convient pas vraiment. Néanmoins, selon les chercheurs, la surveillance de cette industrie pourrait contribuer à créer un contexte commercial où les Canadiens se sentent davantage en sécurité.

Ce document est disponible dans la langue suivante :

Anglais seulement

Recherche subventionnée par le Commissariat

Le projet a bénéficié d’une aide financière du Programme des contributions du Commissariat à la protection de la vie privée du Canada. Les opinions exprimées dans les rapports et les sommaires sont celles des auteurs et ne reflètent pas nécessairement l’opinion du Commissariat. Les sommaires ont été fournis par les auteurs des projets. Notez que les projets sont publiés dans leur langue d’origine.

Coordonnées

Université de Sherbrooke
2500, boul. de l’Université
Sherbrooke (Québec)  J1K 2R1
Canada

Site Web : http://www.usherbrooke.ca/
Téléphone : 819-821-7555
Télécopieur : 819-821-8053

Date de modification :