Une autre étape importante en vue de la protection de la vie privée des enfants en ligne

Cette page Web a été archivée dans le Web

L’information dont il est indiqué qu’elle est archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n’est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n’a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

La semaine dernière, une importante résolution proposée par le Commissariat à la protection de la vie privée du Canada a été adoptée à la Conférence internationale des commissaires à la protection des données et de la vie privée à Strasbourg, en France. La résolution lance un appel en faveur de mesures internationales pour protéger la vie privée des enfants en ligne.

Les jeunes d’aujourd’hui utilisent Internet pour communiquer tout autant que le téléphone. La résolution fait valoir que bien que plusieurs jeunes reconnaissent qu’il y a des risques associés à leurs activités en ligne, ils manquent souvent d’expérience, de connaissances techniques et d’outils pour réduire ces risques. De plus, il arrive parfois qu’ils ne soient pas conscients de leurs droits découlant de la loi. La résolution était coparrainée par les autorités de protection des données (APD) de Nouvelle-Zélande, de France, d’Irlande, de Berlin et du Royaume-Uni.

Les ADP constatent qu’un engagement mondial à la sensibilisation et à la conscientisation est nécessaire pour s’assurer que les enfants et les jeunes partout au monde ont accès à un environnement en ligne sécuritaire qui respecte la protection de leur vie privée. Ils enjoignent également l’industrie à prendre davantage en charge la responsabilité de protéger la vie privée des utilisateurs des environnements en ligne qu’elle crée à l’intention des enfants.

Cette résolution marque une autre étape importante en vue de la protection de la vie privée des enfants en ligne. Plus tôt cette année, au Canada, les commissaires et ombudsmans à la protection de la vie privée aux échelons fédéral, provincial et territorial ont émis une résolution conjointe qui témoigne de leur engagement à collaborer à l’amélioration de la protection de la vie privée des enfants et des jeunes en ligne. De plus, les commissaires provinciaux en charge de la protection de la vie privée travaillent en collaboration avec les enseignants et les ministères de l’Éducation afin d’incorporer des renseignements et des conseils aux documents présentés aux étudiants canadiens. D’autres percées sont également faites internationalement. L’Irlande et les pays de la zone Asie-Pacifique ont tenu des concours de vidéo pour les enfants au sujet de la protection de la vie privée; l’Espagne a publié un livret sur la protection de la vie privée pour les parents et les enfants; et la Norvège a créé des livres et des vidéos sur ce sujet.

Date de modification :