Lavapiés – lutte d’un quartier contre la surveillance

Cette page Web a été archivée dans le Web

L’information dont il est indiqué qu’elle est archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n’est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n’a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Plus tôt cette semaine, j’ai eu la chance d’assister à The Public Voice, à Madrid, une conférence où les groupes de la société civile font part de leurs travaux et échangent leurs points de vue sur d’importants enjeux relatifs à la protection de la vie privée.

barriofeliz

L’une des présentations portait sur « un barrio feliz » – un projet communautaire de manifestation contre la vidéosurveillance en circuit fermé présentement en déploiement dans les quartiers de Madrid.

Cette initiative a été lancée en réaction aux 48 caméras qui ont été installées à Lavapiés, un quartier du centre-ville souvent critiqué en raison de l’ambiance que créent les loyers bas et les agences d’escortes qui œuvrent la nuit.

Le présentateur, David, a indiqué que le gouvernement municipal de Madrid justifiait l’emploi de caméras pour des raisons différentes, selon le quartier.

Près de la Puerta del Sol, un site touristique achalandé, les caméras ont été installées dans le but de décourager les pickpockets.

À Lavapiés, il semble que les caméras étaient nécessaires pour dissuader les escortes. L’été dernier, une campagne a été organisée localement pour protester contre la surveillance en circuit fermé. Dans le cadre de cette campagne, des artistes et des militants ont conçu 37 affiches dénonçant le recours à cette pratique.

Si les images expriment des thèmes familiers (ce qui, en soi, est décourageant aux yeux des défenseurs de la protection de la vie privée), deux d’entre elles reprennent les couleurs et le contenu graphique qui ont récemment servi à la candidature de Madrid pour les Jeux olympiques de 2016. Je vous presente un des images:

3947483758_456bf85301_m

Ces deux images nous rappellent les mesures similaires mises en place pour assurer la sécurité durant les Jeux olympiques d’hiver de 2010 à Vancouver – des mesures que nous avons suivies de près. (Ils sont tous marqués Creative Commons Paternité 2.0 Générique)
Les autres images sont disponibles sur une page Flickr.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes (obligatoire) : Erreur 1 : Ce champ est obligatoire.

Remarque

Date de modification :