Il y a de l’amour dans l’air, et sur le Net

Cette page Web a été archivée dans le Web

L’information dont il est indiqué qu’elle est archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n’est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n’a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Une fois de plus, voici venu le temps de l’année où les magasins de cartes de vœux s’habillent de rose, de rouge et de blanc, où les bonbons en forme de cœur sont en vente dans les allées d’épicerie, où les roses disparaissent des tablettes par douzaines et où Cupidon part à la chasse. Les bijouteries affirment que le diamant est la seule façon de « lui prouver votre amour », tandis que les ours en peluche qui enlacent des cœurs et des fleurs envahissent les boutiques de cadeaux.

Les personnes sans « être cher » peuvent sentir la pression de se lancer à sa recherche, particulièrement à cette période de l’année. C’est la raison pour laquelle bien des gens se tournent vers les réseaux sociaux ou les sites de rencontre en ligne pour se trouver des amoureux potentiels. Il est facile de « traquer » quelqu’un ou de « s’infiltrer » dans sa page de profil, de visionner ses photos et de lire ce que ses amis et collègues disent de lui. Même si ces profils publics permettent parfois d’amorcer des conversations (« J’ai vu que tu aimais Led Zeppelin/Les Cowboys Fringants/Mes Aïeux… »), ils amènent aussi à mal juger la personnalité des gens.

Sur bon nombre de sites de réseautage social, les gens restent « amis » avec leurs anciens amoureux. Cela peut mener à des situations difficiles; faites donc attention à ce que vous affichez sur ces sites. Si vous venez tout juste de mettre fin à une relation amoureuse, il n’est peut-être pas très diplomate d’afficher 20 photos de vous-même enlacé avec votre nouvelle compagne — mais si vous le faites, n’oubliez pas de modifier vos paramètres de confidentialité pour contrôler qui peut jeter un regard approfondi sur votre vie amoureuse.

Ceux qui sont toujours à la recherche de l’amour n’ont pas besoin de regarder plus loin que l’écran de leur téléphone cellulaire. Beaucoup d’applications ont été créées en vue de fournir de l’information de pointe pour éviter les pièges de l’amour. Les applications de rencontres mobiles, comme MeetMoi et Serendipity de MIT, vous avisent lorsqu’elles trouvent des compagnons compatibles près de l’endroit où vous vous trouvez. Les utilisateurs offrent de l’information sur leurs intérêts, et ces services se servent des capacités GPS de leurs téléphones cellulaires pour localiser d’autres utilisateurs compatibles qui se trouvent près d’eux, comme vous faire savoir lorsque cette personne spéciale est dans la même file d’attente que vous pour acheter un café. Ces applications peuvent toutefois utiliser vos renseignements personnels pour vous présenter des publicités ciblées — comme des fleurs ou des bagues de fiançailles.

Si vos efforts de rencontre n’ont pas donné de résultats, vous pourriez être tenté d’utiliser une nouvelle approche : le dépistage génétique pour trouver le partenaire idéal. Vous envoyez un échantillon génétique, comme un frottis de la joue, à une entreprise qui détermine si vous avez des affinités avec d’autres membres, en tenant compte de facteurs comme les gênes du système immunitaire. Malheureusement, il y a peu d’éléments de preuve qui indiquent que la vie amoureuse tire son origine de notre ADN, et la divulgation de vos renseignements génétiques peut vous exposer à de graves risques d’entrave à la vie privée.

D’autres applications permettent de rencontrer l’être cher en toute sécurité. Funbers est une application téléphonique qui permet aux gens de donner un autre numéro de téléphone et ainsi de filtrer leurs appels. Si une rencontre s’est très mal passée, mais que l’autre personne ne comprend pas que vous ne voulez plus la voir, Funbers permet à l’utilisateur de faire comme si la ligne était occupée ou d’envoyer un message indiquant qu’il n’y a pas de service. En revanche, les personnes qui ont des soupçons sur le passé de leur amoureux peuvent se servir des nouvelles applications de BeenVerified et Date Check pour effectuer une vérification des antécédents de l’être cher à l’aide de leur téléphone cellulaire. Une meilleure approche à utiliser en cas de soupçons consiste peut-être tout simplement à poser à votre partenaire des questions sur son passé. Il est très important de lui faire confiance, mais également de respecter sa vie privée!

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes (obligatoire) : Erreur 1 : Ce champ est obligatoire.

Remarque

Date de modification :