Rédiger des résumés efficaces de vos projets financés par le Commissariat

Le Commissariat à la protection de la vie privée du Canada (Commissariat) publie en ligne de courts résumés des projets de recherche qu’il finance dès leur achèvement, et il fournit des liens menant aux résultats de recherche exhaustifs publiés sur les sites Web des organisations.

Étant donné que le site Web du Commissariat est destiné au grand public et consulté par celui-ci, les résumés doivent être rédigés de manière accessible, claire et compréhensible. Le présent guide a pour but d’aider les organisations à s’assurer que les résumés de projet fournis sont exacts et qu’ils conviennent au site Web du Commissariat. 

Présentation générale

Tous les résumés de projet doivent se conformer à la même structure générale :

  • Titre du projet
  • Nom de l’organisation ou des organisations ayant obtenu un financement
  • Année de publication/d’affichage
  • Nom et titre du ou des chefs de projet
  • Résumé du projet en deux à six paragraphes (maximum de 250 mots)
  • Liens vers le projet et les documents connexes
  • Coordonnées de l’organisation ou des organisations

Conseils pour la rédaction d’un résumé de projet

  • Étant donné que le titre du projet ou du rapport, les noms complets de l’organisation et du chef de projet ainsi que la date de publication sont mentionnés au tout début, ne répétez pas cette information dans le résumé.
  • Évitez les acronymes. Si vous devez en utiliser, assurez-vous d’indiquer d’abord une fois au long la signification de l’acronyme. Ne tenez jamais pour acquis que tous connaissent l’acronyme, même si vous croyez qu’il est très répandu.
  • Rédigez à la troisième personne et employez le présent comme temps de verbe tout au long du résumé du projet et de ses constatations :
    • « Les chercheurs » (et non « je » ou « nous »);
    • « Les constatations » ou « le rapport » (et non « nos constatations » ou « mon rapport »);
    • « Le projet de recherche a pour objectif de montrer […] » (et non « avait pour objectif de montrer »);
    • « Les auteurs fournissent une illustration […] » (et non « ont fourni une illustration »);
  • Il est possible d’employer le passé pour décrire des actions qui ont déjà eu lieu et qui sont terminées :
    • « Les chercheurs ont suivi […] »;
    • « Les enquêtes ont été menées sur quatre mois ».

Efforcez-vous de rédiger en termes simples et clairs, à la voix active lorsque cela est possible, afin d’assurer une bonne compréhension du grand public. La longueur du résumé dépend du projet; un projet moins complexe peut nécessiter seulement deux ou trois paragraphes descriptifs, tandis qu’un projet plus complexe ou qui s’étend sur plusieurs années peut nécessiter jusqu’à six paragraphes. Le Commissariat exige néanmoins que le texte du résumé n’excède pas 250 mots.

  • Dans la mesure du possible, privilégiez la voix active et l’utilisation du présent :
    • « La directrice examine votre dossier » (voix active, temps présent) au lieu de « Votre dossier est examiné par la directrice »;
    • « L’équipe a enquêté sur la façon dont les membres accèdent à l’information » (voix active) au lieu de « La question de savoir comment les membres ont accédé à l’information a fait l’objet d’une enquête par l’équipe » (voix passive, temps passé).

Premier paragraphe

Le premier paragraphe est très important et doit résumer la nature du projet. On peut également y présenter des renseignements généraux si le sujet de recherche est peu connu ou qu’il est difficile à comprendre.

Si le sujet est relativement clair, on peut s’en tenir à une brève description du contexte ou ne pas en fournir du tout. Toutefois, selon les besoins, on peut ajouter une deuxième ou une troisième phrase au paragraphe pour fournir plus de détails sur le sujet.

Si le sujet de recherche fait référence à des termes ou à des concepts techniques que le grand public ne connaît pas (par exemple, « Examen de la façon dont la FACTA compromet la vie privée des Canadiens »), il faut les expliquer (par exemple, la FACTA [Foreign Account Tax Compliance Act, ou loi sur l’observation des règles fiscales pour les comptes à l’étranger] est une loi américaine de réforme de la taxe aux termes de laquelle toutes les institutions financières non américaines, notamment les banques canadiennes, seraient tenues d’examiner leurs dossiers afin de déterminer si des comptes sont détenus par des citoyens américains).

Deuxième paragraphe

Logiquement, le deuxième paragraphe vient compléter l’information contenue dans le paragraphe précédent; on peut y trouver de plus amples détails, s’il y a lieu, et répondre à de nouvelles questions. Par exemple : Où le projet a-t-il été mené, quels étaient les groupes cibles et quelle était la taille de l’échantillon ou du public visé? Quels problèmes se sont posés aux chefs de projet, le cas échéant? Pour quelles raisons le projet a-t-il été lancé?

Autres paragraphes

Il peut s’avérer nécessaire de rédiger un troisième, un quatrième et même un cinquième paragraphe pour résumer le projet de recherche. Ces paragraphes doivent comprendre de l’information sur les résultats ou traiter d’enjeux distincts ou complexes. Par exemple, y a-t-il des résultats de recherche étonnants qui mériteraient d’être mis en valeur? Dans le cas des projets d’application des connaissances, y a-t-il des défis particuliers à souligner? En guise de conclusion, il est bon de préciser les répercussions possibles sur les droits des Canadiens à la protection des renseignements personnels, ou encore de faire référence aux recommandations découlant du projet.

Ce qu’il faut retenir par-dessous tout, c’est d’employer des termes simples et clairs afin que le plus grand nombre de lecteurs possible comprennent l’essence du projet. Toute personne désirant obtenir de plus amples détails pourra consulter les sites Web des organisations, où des textes plus complexes ayant été utilisés dans le cadre du projet apporteront des nuances aux lecteurs.

Bref, employez un langage simple et facile à comprendre, et évitez le jargon, les mots trop compliqués ou les termes que seules les personnes travaillant dans votre domaine pourraient comprendre.

Visez la simplicité – Quelques exemples :

À privilégier… au lieu de…
[…] Untel fera … […] Untel a décidé de prendre des mesures en vue de faire …
[…] refuse d’éliminer […] refuse d’accepter un processus pouvant permettre l’élimination
[…] encouragera les organisations à s’y conformer […] encouragera les organisations à adopter un processus organisationnel en vue d’assurer la conformité
[…] propose des recherches sur des variables qui amènent les gens à poser des gestes concrets pour protéger leur vie privée […] propose des recherches sur un certain nombre de variables qui influencent les comportements des gens au sujet de la protection de la vie privée et les amènent à poser des gestes concrets en ce sens
À  la suite de nombreuses consultations auprès du commissaire, le ministre a décidé de formuler certaines recommandations. Le ministre a décidé, à la suite de nombreuses consultations auprès du Commissaire, de formuler certaines recommandations.
Le Commissariat examinera votre dossier dans les prochaines semaines. Votre dossier sera examiné par le Commissariat dans les prochaines semaines.
Connaissez-vous les règles imposées par les comités? / Connaissez-vous les règles que doivent suivre les comités? Connaissez-vous les règles des comités?
Date de modification :