Comprendre, connaître et affirmer les préférences personnelles en matière de protection de la vie privée – Étude de faisabilité

Organisation

Université de l'École d’art et de design de l’Ontario, Inclusive Design Research Centre

Publication

2017

Chargé de projet

Jutta Treviranus et Michelle D’Souza

Sommaire

Les personnes aux prises avec des incapacités, les personnes qui vieillissent, les membres de la communauté lesbienne, gaie, bisexuelle, transgenre, en quête d’identité ou d’orientation sexuelle (LGBTQ) et les membres d’autres minorités sont vulnérables à l’égard des abus ou d’une mauvaise utilisation des renseignements personnels. Parmi les risques invoqués, mentionnons la difficulté (refus opposé) de souscrire des assurances, les emplois et les services refusés, la fraude, le vol d’identité et la cyberintimidation.

Ce projet a permis d’élaborer un mécanisme habilitant ces consommateurs à déterminer et à affirmer leurs préférences personnelles en ce qui concerne l’utilisation de renseignements personnels par un élargissement de la portée de la partie 3 (« accès pour tous ») de la norme internationale ISO 24751. Cet exercice d’élargissement de la portée de la norme a été réalisé avec l’aide des collectivités les plus à risque dans le but de le présenter à l’instance concernée de l’Organisation internationale de normalisation (ISO JTC1 SC36) en vue de son adoption.

L’équipe de projet a produit un rapport visant à évaluer la possibilité d’élargir la portée de la norme « accès pour tous » ainsi qu’une proposition de plan de travail et une feuille de route pour la mise en œuvre du plan, et a rédigé l’ébauche de la proposition visant l’élargissement de la portée de la norme aux fins d’examen par l’organisme de normalisation international.

Ce document est disponible dans la (les) langue(s) suivante(s) :

Anglais

Recherche subventionnée par le Commissariat

Ce projet a reçu un soutien financier dans le cadre du Programme des contributions du Commissariat à la protection de la vie privée du Canada. Les opinions exprimées dans les rapports et les sommaires sont celles des auteurs et ne reflètent pas nécessairement l’opinion du Commissariat. Les sommaires ont été fournis par les auteurs des projets. Veuillez noter que les projets sont publiés dans leur langue d’origine.

Coordonnées

Chercheuse principale : Jutta Treviranus (professeure)
Inclusive Design Research Centre
Université de l’École d’art et de design de l’Ontario
205, rue Richmond Ouest, 2e étage
Toronto (Ontario)
M5V 1V3

Téléphone : 416-977-6000, poste 3954
Téléc. : 416-977-9844

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes (obligatoire) : Erreur 1 : Ce champ est obligatoire.

Remarque

Date de modification :