Laissés à eux mêmes

Organisation

Université Queen’s

Publication

2017

Chargé de projet

David Lyon et David Murakami Wood, Département de sociologie

Sommaire

Ce projet de recherche met en lumière l’état actuel des appareils intelligents à porter sur soi qui sont utilisés en milieu de travail, les types d’appareils et l’utilisation qui en est faite, ainsi que les conséquences possibles de ces avancées sur le régime de protection de la vie privée du Canada.

Le rapport de recherche définit ce que sont les appareils intelligents à porter sur soi ainsi que les principales raisons qui font que les milieux de travail s’y intéressent et les adoptent, et décrit les tendances du marché qui favorisent leur adoption par certains secteurs en particulier. Le rapport souligne également différents cas d’utilisation, les types d’appareils et les capacités des capteurs. Il présente des exemples d’utilisation de ces appareils au Canada. La section Évaluation et recommandations présente brièvement les principaux enjeux avec lesquels les régimes actuels de protection de la vie privée du Canada (à l’échelle fédérale et provinciale) devront composer pendant l’examen des appareils intelligents à porter sur soi en milieu de travail, à savoir l’état de l’information produite, et l’évaluation des attentes des travailleurs en matière de vie privée. Les chercheurs ont formulé des recommandations à l’intention des décideurs et des responsables des politiques concernant la meilleure façon d’assurer que la mise en œuvre de ces appareils en milieu de travail est conforme à la législation canadienne sur la protection de la vie privée à long terme.

En cours de projet, les chercheurs ont également établi une liste d’inventaire de plus de 420 appareils intelligents à porter sur soi qui conviennent au milieu de travail (au moment de la recherche). L’inventaire comprend des renseignements détaillés sur le type d’appareils, le secteur/utilisateur cible, la capacité de surveillance (type d’information), les fonctionnalités qui sont commercialisées et l’objectif commercial, ainsi que des menus déroulants aux fins de classement et des calculs de fréquence aux fins d’analyse de référence rapide. Les chercheurs ont également créé une infographie qui illustre les principaux résultats de l’inventaire.

Ce document est disponible dans la (les) langue(s) suivante(s) :

Anglais

Recherche subventionnée par le Commissariat

Ce projet a reçu un soutien financier dans le cadre du Programme des contributions du Commissariat à la protection de la vie privée du Canada. Les opinions exprimées dans les rapports et les sommaires sont celles des auteurs et ne reflètent pas nécessairement l’opinion du Commissariat. Les sommaires ont été fournis par les auteurs des projets. Veuillez noter que les projets sont publiés dans leur langue d’origine.

Coordonnées

Surveillance Studies Center
Université Queen’s
Kingston (Ontario)
K7L 3N6

Téléphone : 613-533-6000, poste 78867 
Téléc. : 613-533-6499
Courriel : surveill@queensu.ca

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes (obligatoire) : Erreur 1 : Ce champ est obligatoire.

Remarque

Date de modification :