Sélection de la langue

Recherche

Évaluation des répercussions sur le plan de la protection de la vie privée et de la sécurité associées à la collecte et à la conservation dans des bases de données en ligne de renseignements personnels pouvant être utilisés pour identifier des femmes et des enfants victimes de violence

Organisation

BC Society of Transition Houses

Publication

2019

Chargé(s) de projet

Amy S. FitzGerald, directrice exécutive
Rhiannon Wong, chargée de projet

Sommaire

Selon les personnes luttant contre la violence au Canada, les bases de données en ligne peuvent simplifier la collecte et la conservation de renseignements personnels des clients et permettre aux employés des programmes d’y accéder facilement. Par contre, lorsqu’il s’agit de femmes, d’enfants ou de jeunes victimes de violence familiale et sexuelle, le fait de stocker des renseignements personnels qui peuvent être utilisés pour les identifier dans des bases de données en ligne peut mettre leur vie privée et leur sécurité en péril, car il est possible d’accéder à ces données au moyen de l’interception en ligne, de l’accès non autorisé, des assignations, des demandes de tiers et des fuites de données. La BC Society of Transition Houses a effectué des recherches et publié les rapports et les ressources ci-dessous pour fournir aux organismes canadiens de lutte contre la violence des renseignements et des conseils sur les considérations essentielles qu’ils doivent prendre en compte pour protéger la sécurité et les renseignements personnels lorsqu’ils utilisent des bases de données en ligne dans leurs programmes de lutte contre la violence :

  • Electronic Database and Case Management System Use by Anti-Violence Organizations across Canada (« Utilisation de bases de données électroniques et de systèmes de gestion des cas par les organisations antiviolence au Canada [traduction] »)
  • Understanding Database Options for Canadian Anti-Violence Organizations (« Comprendre les options de base de données pour les organisations antiviolence canadiennes [traduction] »)
  • Privacy, Security and Confidentiality: Database Considerations for Canadian Anti-Violence Programs
  • Vie privée, sécurité et confidentialité : Considérations liées aux bases de données pour les organisations antiviolence au Canada
  • Database Considerations for Anti-Violence Organizations Handout
  • Considérations liées aux bases de données pour les organisations antiviolence au Canada : dépliant
  • Database Vendor Questionnaire for Canadian Anti-Violence Organizations

Disponible dans la (les) langue suivante(s) :

Anglais (avec quelques documents en français)

Recherche subventionnée par le Commissariat

Le présent projet a reçu un soutien financier dans le cadre du Programme des contributions du Commissariat à la protection de la vie privée du Canada. Les opinions exprimées dans les rapports et les sommaires sont celles des auteurs et ne reflètent pas nécessairement l’opinion du Commissariat à la protection de la vie privée du Canada. Les sommaires ont été fournis par les auteurs des projets. Veuillez noter que les projets sont publiés dans leur langue d’origine.

Coordonnées

BC Society for Transition Houses
Bureau 325, 119 rue Pender O. Vancouver (Colombie-Britannique) V6B 1S5
604 669-6943 ou 1 800 661-1040
Courriel électronique : BC Society for Transition Houses
Courriel électronique : Amy S. FitzGerald
Courriel électronique : Rhiannon Wong

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Erreur 1: Aucune sélection n’a été faite. Vous devez choisir au moins une réponse.
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes (obligatoire) :

Remarque

Date de modification :