Sélection de la langue

Recherche

Participation des aînés au processus d’élaboration des pratiques exemplaires en matière de protection de la vie privée : vers le développement de technologies de soutien social pour les aînés

Organisation

Université Ontario Tech (Institut universitaire de technologie de l’Ontario)

Publication

2020

Chargé(s) de projet

Andrea Slane, Isabel Pedersen et Patrick C. K. Hung

Sommaire

Les entreprises qui développent des appareils et des applications numériques en réseau les commercialisent de plus en plus comme un soutien social pour les aînés et leurs proches aidants afin de prolonger la capacité des aînés à vivre de manière autonome (« vieillissement chez soi »).

Ce projet a permis de recueillir les points de vue des aînés sur ces dispositifs et applications technologiques établis et émergents, sous leurs formes actuelles et futures. À cette fin, les aînés ont été invités à participer à des groupes de discussions pour faire part de leurs expériences et pour exprimer leur point de vue sur la manière dont ils ou d’autres aînés utilisent, utiliseraient ou n’utiliseraient pas, ou pourraient envisager d’utiliser, des technologies particulières pour des fonctions de soutien social, et pourquoi. Les chercheurs se sont penchés en particulier sur la protection des données personnelles et ont cherché à expliquer la manière dont les aînés utilisent actuellement les stratégies de protection de leurs renseignements personnels, ainsi que les connaissances, les outils et le soutien dont ces gens auraient besoin pour envisager d’étendre la portée de leurs pratiques actuelles à de nouvelles fonctions ou à de nouveaux dispositifs.

Le projet comportait trois volets : 1. des groupes de discussion avec des aînés (trois en Ontario, un au Québec et deux en Colombie-Britannique), 2. une analyse du matériel promotionnel relatif aux robots sociaux actuellement commercialisés pour une utilisation à domicile par les aînés et 3. des ateliers durant lesquels des aînés ont été invités à réfléchir à la mesure dans laquelle ils se sentent à l’aise vis-à-vis des pratiques de protection des données et à la mesure dans laquelle ils seraient prêts à tolérer les risques d’atteinte à leur vie privée pour une série d’applications de soutien social possibles, qu’elles soient offertes par des appareils existants (par exemple, des assistants numériques) ou à venir (robots personnels). Les conclusions des groupes de discussion et des ateliers ont servi de base à l’élaboration de bonnes pratiques en matière de protection de la vie privée en vue du développement de technologies de soutien social pour les aînés.

Disponible dans la (les) langue(s) suivante(s) :

Anglais

Les produits livrables de projet suivants sont accessibles sur Decimal Lab:

Recherche subventionnée par le Commissariat

Ce projet a reçu un soutien financier dans le cadre du Programme des contributions du Commissariat à la protection de la vie privée du Canada. Les opinions exprimées dans les rapports et les sommaires sont celles des auteurs et ne reflètent pas nécessairement l’opinion du Commissariat. Les sommaires ont été fournis par les auteurs des projets. Veuillez noter que les projets sont publiés dans leur langue d’origine.

Coordonnées

Andrea Slane
Faculté des sciences humaines et sociales
Université Ontario Tech
2000, rue Simcoe Nord
Oshawa (Ontario) L1G 0C5

905-721-8668 poste 2844
Andrea.Slane@ontariotechu.ca

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Erreur 1: Aucune sélection n’a été faite. Vous devez choisir au moins une réponse.
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes (obligatoire) :

Remarque

Date de modification :