Annonce

Le 14 décembre 2016

Le commissaire accueille favorablement les conclusions de l’enquête de la Federal Trade Commission des États-Unis sur le piratage du site Ashley Madison

Aujourd’hui, le commissaire à la protection de la vie privée du Canada, Daniel Therrien, a participé à une téléconférence de presse avec la Federal Trade Commission(FTC) des États-Unis pour parler des accusations portées par la FTC contre le site AshleyMadison.com à la suite d’une grave atteinte à la vie privée qui s’est produite en 2015.

Le Commissariat à la protection de la vie privée du Canada (CPVP) a travaillé en collaboration avec la FTC et le commissaire à la protection de la vie privée de l’Australie sur cette affaire. Le CPVP et son homologue australien avaient mené une enquête conjointe dont les conclusions ont été présentées plus tôt cette année.

« À l’ère numérique, les questions relatives à la protection de la vie privée peuvent avoir une incidence sur la vie de millions de gens partout dans le monde. Il importe que les organismes de réglementation maintiennent une collaboration transfrontalière pour assurer que les droits à la vie privée des individus sont protégés peu importe où ils habitent », affirme le commissaire Therrien.

Selon le commissaire, « En collaborant avec la FTC et le commissaire à la protection de la vie privée de l’Australie, nous sommes parvenus à une solution plus efficace pour pallier à cette importante atteinte. »

Voir également à ce sujet :

Communiqué de la FTC : Operators of AshleyMadison.com Settle FTC, State Charges Resulting From 2015 Data Breach that Exposed 36 Million Users’ Profile Information [en anglais seulement]

Communiqué du CPVP : Enquête sur Ashley Madison : mesures de sécurité déficientes et marque de confiance fictive pour la sécurité, une affirmation « trompeuse »

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes (obligatoire) : Erreur 1 : Ce champ est obligatoire.

Remarque

Date de modification :