Annonce

Le 6 juin 2018

Selon le commissaire, une réforme législative et des ressources supplémentaires sont nécessaires pour mieux réglementer les géants de données

Le 29 mai 2018, le commissaire à la protection de la vie privée, Daniel Therrien, a transmis une lettre au Comité permanent de l’accès à l'information, de la protection des renseignements personnels et de l’éthique pour fournir au Comité les renseignements qu’il demandait durant sa comparution en lien avec le Budget principal des dépenses de 2018-2019, le 1er mai dernier.

Dans sa lettre, il parle des mesures et des ressources supplémentaires qui permettraient au Commissariat de relever les nombreux défis que représentent les entreprises qui traitent des quantités massives de renseignements personnels et qui en tirent profit. Il fournit aussi des éclaircissements concernant les amendes qui s’appliqueront aux organisations contrevenant aux nouvelles dispositions de la Loi sur la protection des renseignements personnels et les documents électroniques en matière d’atteintes, lesquelles entreront en vigueur le 1er novembre 2018.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes (obligatoire) : Erreur 1 : Ce champ est obligatoire.

Remarque

Date de modification :