Annonce

Le 3 août 2018

Le commissaire à la protection de la vie privée lance une enquête sur l’utilisation par Cadillac Fairview d’une technologie de reconnaissance faciale dans les centres commerciaux

Le Commissariat à la protection de la vie privée du Canada a lancé une enquête sur Cadillac Fairview et son utilisation d’une technologie de reconnaissance faciale dans les répertoires interactifs de centres commerciaux.

Cette enquête a été initiée par le commissaire Daniel Therrien à la suite de nombreux rapports médiatiques ayant soulevé des questions et des préoccupations à savoir si l’entreprise recueille et utilise des renseignements personnels sans consentement.

Cadillac Fairview a affirmé qu’elle utilisait cette technologie afin de surveiller l’achalandage et de déterminer l’âge et le sexe des acheteurs. L’entreprise prétend qu’elle ne recueille aucune image des individus.

L’enquête vise à examiner si les pratiques de l’organisation sont conformes à la Loi sur la protection des renseignements personnels et les documents électroniques, la loi fédérale sur la protection des renseignements personnels dans le secteur privé au Canada.

Le Commissariat à l’information et à la protection de la vie privée de l’Alberta a également ouvert une enquête (en anglais seulement) à ce sujet. Nous collaborons avec notre homologue provincial en Alberta, où cette affaire a été mise en lumière pour la première fois.

Comme il s’agit d’une enquête en cours, aucun détail supplémentaire n’est disponible pour l’instant.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes (obligatoire) : Erreur 1 : Ce champ est obligatoire.

Remarque

Date de modification :