Sélection de la langue

Recherche

Communiqué

Les Canadiens sont préoccupés par l’accès à leurs renseignements personnels en ligne, selon un sondage

Un sondage révèle que le vol d’identité préoccupe de plus en plus les Canadiens

Gatineau (Québec), le 15 juin 2021 – Selon un nouveau sondage commandé par le Commissariat à la protection de la vie privée du Canada, la protection des renseignements personnels et certaines pratiques en ligne suscitent toujours l’inquiétude des Canadiens.

« La révolution numérique renferme un potentiel immense et comporte de nombreux avantages, a déclaré le commissaire Therrien. Cependant, les nouvelles technologies font aussi peser des risques pour nos valeurs et nos droits. Les résultats de ce sondage montrent que les Canadiens demeurent préoccupés par la protection de leur vie privée, particulièrement en ligne. »

La grande majorité des Canadiens (87 %) sont préoccupés par la protection de leur vie privée. Les résultats de ce sondage sont révélateurs des inquiétudes que peut susciter l’utilisation non prévue des renseignements personnels en ligne. En effet :

  • Environ neuf Canadiens sur dix (89 %) sont préoccupés par le fait que les renseignements les concernant disponibles en ligne pourraient être utilisés pour tenter de voler leur identité.
  • Près de neuf Canadiens sur dix sont préoccupés par la possibilité que les plateformes de médias sociaux recueillent des renseignements personnels qu’ils ont eux-mêmes affichés en ligne (88 %) ou que quelqu’un d’autre (89 %) a affichés en ligne pour créer un profil détaillé de leurs intérêts et de leurs traits de personnalité.
  • 88 % des Canadiens sont préoccupés par la façon dont les entreprises et les organisations pourraient utiliser les renseignements en ligne les concernant pour prendre des décisions à leur sujet, comme pour un emploi, une réclamation d’assurance ou une assurance-maladie.

Le sondage révèle que les Canadiens prennent des mesures proactives pour protéger leurs renseignements personnels. Par exemple, sept Canadiens sur dix ont refusé de fournir leurs renseignements personnels à une organisation ou à une entreprise pour des raisons liées à la protection de la vie privée, et les trois quarts (74 %) ont ajusté les paramètres de confidentialité d’un compte de médias sociaux. Quatre répondants sur dix ont supprimé un compte de médias sociaux pour des raisons liées à la protection de la vie privée ou ont cessé de faire affaire avec une entreprise qui a subi une atteinte à la vie privée.

Le sondage téléphonique a été réalisé auprès de 1 502 résidents canadiens entre le 21 novembre et le 20 décembre 2020. Les résultats sont considérés comme exacts selon une marge d’erreur de plus ou moins 2,5 %, 19 fois sur 20.

Document connexe

Sondage auprès des Canadiens sur les enjeux liés à la protection de la vie privée de 2020

À propos du commissaire à la protection de la vie privée du Canada

Le commissaire à la protection de la vie privée du Canada est mandaté par le Parlement pour agir à titre de gardien de la vie privée au Canada. Le commissaire est responsable de l’application de deux lois fédérales relatives à la protection des renseignements personnels : la Loi sur la protection des renseignements personnels, qui s’applique au secteur public fédéral; et la Loi sur la protection des renseignements personnels et les documents électroniques, la loi fédérale sur la protection des renseignements personnels dans le secteur privé au Canada.

Renseignements

Commissariat à la protection de la vie privée du Canada
communications@priv.gc.ca

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Erreur 1: Aucune sélection n’a été faite. Vous devez choisir au moins une réponse.
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes (obligatoire) :

Remarque

Date de modification :