Consultation sur la réputation en ligne

En janvier 2016, le Commissariat à la protection de la vie privée du Canada (le Commissariat) a lancé une consultation et un appel de mémoires portant sur la réputation en ligne.

Dans le cadre de cette consultation, le Commissariat sollicite des opinions et des commentaires concernant des façons nouvelles et novatrices de protéger la vie privée et la réputation. L’objectif est d’enrichir le débat public et de veiller à ce que le Commissariat soit mieux placé pour informer le Parlement de diverses solutions visant à régler les problèmes liés à la réputation en ligne et définir une position de principe concernant cet enjeu.

La consultation fait partie du travail du Commissariat sur la question de la réputation et de la protection de la vie privée, qui est l’une des quatre priorités stratégiques liées à la vie privée retenues par le Commissariat.

Les liens qui figurent dans la présente page conduisent à de l’information concernant la consultation du Commissariat sur la réputation en ligne.

Ce que nous faisons maintenant

Le 26 janvier 2018, nous avons rendu public notre projet de position sur la réputation en ligne. Nous avons eu des discussions avec nos homologues provinciaux, et nous poursuivrons notre collaboration. Entre-temps, nous sollicitons des commentaires sur l’exposé de position préliminaire avant d’y mettre la dernière main.

Contexte de notre consultation sur la réputation en ligne

Notre point de départ

En janvier 2016, nous avons publié un document de travail et fait appel aux parties intéressées afin qu’elles nous fassent part de leurs commentaires.

Ce que nous avons entendu

En réponse à cette consultation, nous avons reçu 28 mémoires provenant du secteur privé, du milieu universitaire, de la société civile, du milieu juridique et du grand public. Ces mémoires présentaient des propositions très variées pour protéger la réputation et la vie privée. Celles-ci vont du déréférencement aux procédures et aux formulaires de demande d’effacement normalisés, en passant par le renforcement des pouvoirs du Commissariat.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes (obligatoire) : Erreur 1 : Ce champ est obligatoire.

Remarque

Date de modification :