Des palmarès

Cette page Web a été archivée dans le Web

L’information dont il est indiqué qu’elle est archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n’est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n’a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Notre train-train quotidien est saisi sur le vif et, de plus en plus, on le fait par l’entremise de caméras de surveillance. Cette technologie, tout comme les étiquettes d’IRF, est utilisée par un nombre de plus en plus élevé d’organisations pour améliorer la sécurité et décourager les voleurs potentiels. Même si ce sont des raisons parfaitement légitimes d’utiliser des caméras, les organisations devraient quand même s’assurer que leurs activités de surveillance enfreignent le moins possible le droit des personnes à la vie privée.

Dans le même ordre d’idées, nous avons diffusé il y a quelques semaines de nouvelles lignes directrices sur la vidéosurveillance, afin de donner le cap aux organisations quant à l’évaluation et à l’utilisation de la vidéosurveillance, et au respect du droit à la vie privée et de la loi.

Si nos lignes directrices peuvent constituer le palmarès des choses à faire en matière de vidéosurveillance, cette vidéo constituerait le palmarès des choses à ne pas faire.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes (obligatoire) : Erreur 1 : Ce champ est obligatoire.

Remarque

Date de modification :