Sujet de discussion no 3 : Ce que vous affichez sur Internet n’est pas privé : que faire à ce sujet?

Songez à ces deux exemples tirés de la vraie vie, qui illustrent comment du contenu non privé peut se retrouver en ligne.

1. Une jeune fille d’une école secondaire du Canada a envoyé par courriel une photo d’elle à sa meilleure amie. Il s’agissait d’une photo personnelle et il était clair qu’elle ne voulait pas que tout le monde la voie. Par la suite, les deux amies se sont disputées et l’autre jeune fille a imprimé plusieurs copies de la photo qu’elle a affichées dans toute l’école le lendemain.

2. Il y a quelques années, une journaliste sportive américaine se changeait dans une chambre d’hôtel. Un voyeur l’espionnait et a réussi à la filmer. Il a ensuite publié les vidéos en ligne. Malgré que la journaliste ait intenté une poursuite judiciaire contre l’individu, les vidéos ont continué de circuler sur Internet, même si plusieurs contenaient également des virus informatiques.

L’extrait ci dessous, tiré de la politique sur la protection de la vie privée de l’un des sites de réseautage social les plus populaires, est une autre preuve que le contenu que vous publiez sur Internet n’est pas privé :

« Rappelez-vous : lorsque vous partagez de l’information elle peut aussi être transmise à d’autres personnes, entre autres quand vous utilisez des applis. »

Autrement dit, même si vos paramètres de confidentialité sont très restrictifs, ce site en particulier ne peut garantir que seuls vos « amis » verront vos renseignements personnels. Il en va de même pour les courriels et les autres renseignements que vous publiez en ligne : ce n’est pas parce que vous adressez les renseignements à une seule personne qu’ils ne seront pas communiqués à d’autres.

Tout ce que vous publiez peut être copié, collé et transmis ailleurs sur Internet. Il arrive que le contenu soit conservé sur des disques durs, imprimé et envoyé par courriel à quelqu’un d’autre.

Ainsi, si vous décidez d’enlever une photo ou un commentaire embarrassant 15 minutes ou 1 semaine après l’avoir publié, il pourrait être trop tard.

Que pouvez-vous donc faire?

Tout d’abord, si vous ne voulez pas partager du contenu, ne l’affichez pas en ligne.

Deuxièmement, réfléchissez bien avant de publier quelque chose, en gardant à l’esprit que tout ce que vous publiez pourrait devenir public et permanent.

Enfin, définissez des paramètres de confidentialité stricts. Tous les réseaux sociaux ont des paramètres de confidentialité que vous pouvez régler pour contrôler, dans une certaine mesure, les personnes qui voient ce que vous affichez. Vous pouvez choisir de donner accès à tout le monde ou à des groupes et à des personnes en particulier. Pour en savoir plus à ce sujet, consultez notre fiche d’information : Établissement de sites de réseautage personnel et protection de la vie privée.

En résumé, n’oubliez jamais que quel que soit le contrôle que vous exercez en ligne, il ne s’agit que d’un contrôle initial. C’est la raison pour laquelle il est si important de bien réfléchir avant d’afficher quoi que ce soit.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes (obligatoire) : Erreur 1 : Ce champ est obligatoire.

Remarque

Date de modification :