Réduction du nombre de caméras de surveillance vidéo au port de Nanaimo

Aperçu

Un résidant de la Colombie-Britannique, conscient de la position de l'ancien commissaire concernant la surveillance vidéo dans les rues de Kelowna, a déposé une plainte au sujet des projets de l'autorité portuaire de Nanaimo d'installer des caméras de surveillance vidéo dans le port.

Entre autres choses, l'autorité portuaire fournit des installations de mouillage et les clients qui paient pour ce service s'attendent à ce qu'elle protège leurs biens. Après avoir reçu plusieurs plaintes de clients concernant du vandalisme et des vols sur les navires, l'autorité portuaire a songé à installer des caméras sur ses quais et envisage de le faire ailleurs (bureaux de l'autorité portuaire, terrains de stationnement, trottoir, buanderies et l'endroit où les pêcheurs et d'autres propriétaires de navires jettent les substances polluantes de leurs navires qui pourraient nuire à l'environnement).

Mesures prises par le CPVP

Nous ne nous opposons pas à ce que des caméras soient installées dans presque tous ces secteurs à des fins de sécurité. Toutefois, nous nous inquiétons de la surveillance des activités sur le trottoir accessible au public.

Résultats des mesures prises par le CPVP

Les représentants de l'autorité portuaire ont volontiers accepté de retirer les caméras qui surveillaient ce secteur et d'apposer des affiches informant le public de la présence de caméras de surveillance sur le port.

L'enquête a permis à l'autorité portuaire de mettre en place des mesures de sécurité qui veillent à ce que les données recueillies par les caméras soient bien protégées, qu'elles ne soient pas conservées plus longtemps que nécessaire et que l'accès aux renseignements et la communication de ceux-ci soient strictement limités. Compte tenu de la volonté de l'autorité portuaire de donner suite à nos préoccupations, l'affaire est considérée résolue.

Date de modification :