Blogue

Les invisibles

La chaîne BBC Radio 4 a une série de documentaires sur les salles de contrôles et systèmes de surveillance britanniques qui sortent de l’ordinaire. Dans « Invisible People », l’historien urbain Joe Kerr mène des entrevues avec les personnes qui ont travaillé dans ces centres de contrôle, nous donnant ainsi une entrée dans l’aspect humain de la société de surveillance britannique.

Lire la suite

Appuyer sur la touche « supprimer » : pas si simple que ça

Nous avons déjà abordé dans ce blogue le mouvement en faveur de la transférabilité des données, qui prend de plus en plus d’ampleur. Ce qui rend la transférabilité des données intéressante, c’est qu’elle nous donnerait un moyen facile de faire un genre de « copier-coller » pour déplacer nos renseignements personnels d’un endroit à un autre.

Lire la suite

Une correction — qui ne calme toutefois pas nos inquiétudes

Aujourd’hui, nous avons émis un communiqué de presse pour souligner la Journée de la protection des données, qui est une initiative de l’International Association of Privacy Professionals. Dans ce communiqué, nous affirmions que « L’an dernier, le vol d’identité et le pourriel ont connu une grande prolifération partout dans le monde, et les atteintes rapportées à la protection des données ont triplé »; cette affirmation était fondée sur une analyse des atteintes à la protection des données publiée d’abord dans le USA Today et sur des articles subséquents émis par l’Associated Press.

Lire la suite

La vie privée et la loi canadienne sur le droit d’auteur

La mise à jour de la loi canadienne sur le droit d’auteur est le fruit d’un long processus qui soulève des controverses. Nous affirmons depuis longtemps que certains aspects du débat sur le droit d’auteur — et les technologies de gestion des droits numériques (GDN) en particulier — pourraient avoir une incidence sur la vie privée des Canadiennes et des Canadiens.

Lire la suite

Poignées de main transocéaniques

Un article paru ce matin au Royaume-Uni (en anglais seulement) rapporte que le FBI américain envisage la mise sur pied d’une banque de données internationales, en collaboration avec le Royaume-Uni, l’Australie, la Nouvelle-Zélande et le Canada, ce qui pourrait éventuellement rendre les renseignements personnels au sujet des citoyens de ces pays — des données biométriques comme l’iris ou les empreintes palmaires et digitales — disponibles instantanément aux forces policières des autres pays partenaires. Ce programme initié par les États-Unis, le Server in the Sky (ou « serveur dans le ciel »), aiderait aux forces de l’ordre à retracer de grands criminels et des présumés terroristes.

Lire la suite

Montrant les blogues 241 à 250 de 285.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes (obligatoire) : Erreur 1 : Ce champ est obligatoire.

Remarque

Date de modification :