Blogue

Un homme expérimente un style de vie « conscient de l’emplacement »

Récemment, un journaliste du magazine Wired a tenté d’adopter un style de vie « conscient de l’emplacement », c’est-à-dire qu’il a tenté de profiter des avantages des capacités GPS de chaque outil électronique qu’il a pu se procurer, en reliant toutes ses activités au lieu où il se trouvait pour ensuite transmettre ces données à son réseau.

Lire la suite

La journée Freedom Not Fear

Blog Image

Le 11 octobre dernier, dans 22 villes d’Europe, les citoyennes et les citoyens ont manifesté pour exprimer leurs préoccupations concernant ce qu’ils perçoivent comme une augmentation des sociétés de surveillance créées par les gouvernements. Le 11 octobre était la journée Freedom Not Fear – « La liberté, pas la peur » – organisée par le Groupe de travail allemand sur la conservation des données.
Rien qu’à Berlin, plus de 15 000 manifestants se sont rassemblés dans le cadre d’un rallye qui a pris fin à la Porte de Brandebourg (les organisateurs prétendent que 15 000 est le nombre à la baisse avancé par les autorités, et que le nombre réel serait plus près de 50 000). Des actions pacifiques et créatives ont eu lieu partout en Europe, y compris des performances artistiques à Vienne, des lectures publiques à Rome et, à Londres, un collage réalisé à partir de photos provenant d’équipement et de tactiques de surveillance en cours au Royaume-Uni.

Lire la suite

Aimez-vous qu’on vous observe?

La réponse est oui, croit l’auteur d’un nouvel article sur la surveillance paru dans The Walrus. Hal Niedzviecki affirme qu’alors que l’idée d’être surveillé nous dérangeait auparavant (pensez à 1984 de George Orwell), les caméras et autres techniques de surveillance sont à ce point répandues aujourd’hui qu’on ne les remarque plus. Il ajoute que quand on les remarque, on n’y porte plus attention (à preuve : lorsqu’on a annoncé l’installation de 10 000 caméras dans les métros, tramways et autobus de Toronto, Niedzviecki affirme que les citoyens « ont haussé les épaules et ont repris leur train-train »).

Lire la suite

Projet « Nouvelle transparence »

Plusieurs universités canadiennes, dont les universités Queen’s et Victoria, ont récemment lancé une étude multidisciplinaire sur les répercussions sociologiques et culturelles de la surveillance. Le Conseil de recherches en sciences humaines du Canada a octroyé 2,5 millions de dollars au projet The New Transparency: Surveillance and Social Sorting (« La nouvelle transparence : surveillance et classification sociale »).

Lire la suite

Les caméras de télévision en circuit fermé du R.-U.. sont-ils un fiasco?

Elles le sont, selon un des principaux agents de police de Londres. Lors d’une entrevue pour le Guardian, Mick Neville, chef du nouveau bureau Visual Images, Identifications and Detection de Scotland Yard, a dit que même si la Grande-Bretagne a plus de caméras de sécurité que tout autre pays d’Europe, les caméras de télévision en circuit fermé n’ont, jusqu’à maintenant, aidé à résoudre que trois pour cent des vols à la tire à Londres.

Lire la suite

Un avenir sympathique? L’IRF au microscope

La semaine dernière, un article du Seattle Times (en anglais seulement) présentait une expérience que mène l’Université de Washington sur l’identification par radiofréquence, ou l’IRF. Dans le cadre de l’une des plus importantes expériences recourant aux étiquettes sans fil dans un contexte social, l’université a réussi à créer une atmosphère futuriste dans laquelle l’IRF est omniprésente. Les responsables du projet espèrent que cet environnement permettra de déceler les problèmes avant que la technologie ne soit adoptée à grande échelle.

Lire la suite

Montrant les blogues 11 à 20 de 23.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes (obligatoire) : Erreur 1 : Ce champ est obligatoire.

Remarque

Date de modification :